Habemus papam ! Deo gratias ! Maeva François !

ss-francois.jpg

Oui, rendons grâce à Dieu de ce que les cardinaux électeurs sont allés « au bout du monde » chercher notre nouveau Pape. En effet, Sa Sainteté François nous vient de Buenos Aires où il était Cardinal Archevêque. Jorge Mario Bergoglio est argentin, donc beaucoup plus proche de notre fenua que tous les autres papes. Ainsi le « centre de gravité » de l'Eglise glisse vers l'hémisphère Sud.

Dans une grande simplicité le Saint Père, nouvel évêque de Rome, est apparu au balcon de la basilique Saint Pierre, saluant d'abord les fidèles de l'Eglise de Rome et remerciant les italiens de l'accueillir. Il a ensuite invité la foule à prier pour son prédécesseur avant de demander que chacun(e) prie en silence pour implorer « la bénédiction de Dieu pour son évêque ». La ferveur silencieuse a alors envahi de façon impressionnante la place Saint Pierre et la via della Conciliazione.

En quelques mots il a fait comprendre pourquoi il a choisi le nom de « François » et quelle sera la perspective de sa tâche : prendre « un chemin d'humilité, et de fraternité au sein de l'Eglise ».

Agé de 76 ans, Sa Sainteté François est devenu le 266ème pape de l'Histoire et le premier pape non européen depuis Grégoire III (« l'ami des pauvres et des misérables », d'origine syrienne fut consacré le 13 mars 731).

Le Souverain Pontife devra faire face à de nombreux défis. Il nous reste donc à le soutenir de nos prières. Que l'Esprit-Saint le comble de grâces et de bénédictions pour mener à bien cette nouvelle charge non seulement pour le bien du milliard de fidèles catholiques mais aussi pour l'humanité tout entière.

D.S.

Ajouter un commentaire