L'incroyable Nouvelle !

louange.jpg

Chrétiens, nous venons de vivre une longue route pleine d'embûches, de remises en question, de « reconnaissances de dettes » en vers le prochain offensé ou délaissé : la route du Carême. Pour avancer sur ce chemin de conversion il a fallu le moteur de la prière qui enrichit notre Foi au contact du Seigneur et de sa Parole. Il a fallu s'alléger pour affermir notre pas en consentant des sacrifices et en pratiquant l'aumône, sans laquelle notre foi serait vaine.

Cette route nous a menés à l'oubli de soi pour redécouvrir que, par nous, le Christ peut se rendre frère (sœur) de ceux (celles) que nous rencontrons. Au bout du chemin Dieu se révèle à chacun(e) en trois temps que nous appelons : le « triduum pascal ».

Jeudi-Saint : le Christ nous livre le mémorial de sa présence, l'invitation au don total de soi-même. Le Christ se fait serviteur de tous.

Vendredi-Saint : le Christ, que nous aurions voulu puissant et invincible, se révèle faible à l'extrême. Le Christ, renié par les siens et livré aux bourreaux, meurt sur la Croix. Par la Croix, « folie de l'amour », Jésus devient Sauveur de l'humanité.

Samedi-Saint : nous entrons dans le mystère de la mort du Christ. Aucune célébration ce jour-là, c'est le jour du silence. Autels et tabernacles sont vides. « Mort, où est donc ta victoire ? » La Croix est vide, le tombeau est scellé. Mais au soir du Samedi-Saint (Vigile pascale) le feu jaillit de l'obscurité. La flamme se transmet de proche en proche à l'image de l'incroyable Nouvelle transmise de génération en génération, depuis les Apôtres jusqu'à nous : Christ a vaincu la mort ! Christ est ressuscité !

C'est le cœur de notre Foi. Dieu révèle sa grandeur et sa miséricorde. A chacun de se laisser libérer.

Bonne fête de Pâques à tous !

D.S.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2013-03-27