LE PAPE FRANCOIS DIT NON A LA GUERRE !


le-pape-francois-10.jpg
LE PAPE FRANCOIS DIT NON A LA GUERRE !

OUI AU DIALOGUE POUR UN « CHEMIN DE PAIX »

 Alors que des chefs d'État et de gouvernement s'affairent pour mettre fin aux crimes contre l'humanité perpétrés en Syrie, le Pape François, de nombreux évêques et responsables religieux, des associations caritatives en place sur le terrain s'opposent fermement aux « frappes ciblées » (''chirurgicales'' disent certains) qui ne feront qu'ajouter des morts aux morts, de la souffrance et de la haine sans aucune perspective d'espérance et de paix.

Devant tant de souffrances endurées par un grand nombre de populations, face aux guerres, aux actes terroristes, aux foyers de tensions … quelque soit le pays et la zone géographique les responsables des Églises chrétiennes multiplient leurs appels à la négociation et au dialogue pour trouver des solutions politiques.

Le Pape François ne ménage pas sa peine. Se lançant dans la bataille pour la Paix, il s'est adressé, dimanche 1er septembre lors de l'Angélus, à toutes les personnes de bonne volonté – chrétiens et non chrétiens - en lançant un appel vibrant pour la Paix : « J'adresse un appel fort et pressant à toute l'Église catholique, et je l'étends à tous les chrétiens d'autres confessions, aux hommes et femmes de toutes religions et aussi à ces frères et sœurs qui ne croient pas : la paix est un bien qui dépasse toute barrière, car elle est un bien de toute l'humanité ». Il propose aux catholiques du monde entier une journée de jeûne et de prière, samedi 7 septembre, veille de la fête de la nativité de la Vierge Marie, ainsi qu'une veillée de prière sur la place Saint Pierre. "J’invite aussi à s’unir à cette initiative, par la manière qu’ils retiendront la plus opportune, les frères chrétiens non catholiques, les adeptes des autres religions, ainsi que les hommes de bonne volonté."

Au-delà de cette action d'une journée, le Saint Père souhaite « qu’une chaîne d’engagement pour la paix unisse tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté ».

Nous le savons très bien que la clef de la Paix est le dialogue. Dire « Oui au dialogue » c'est un exercice quotidien qu'il faut pratiquer pour définitivement dire « non à la guerre ».

D.S

Ajouter un commentaire