MERCI BENOÎT XVI !

benoit-xvi-a-1.jpg

Sainteté, vous laissez votre charge pontificale après 2 876 jours de bons et loyaux services. Seuls quatre de vos prédécesseurs ont atteint l'âge de 86 ans, aussi nous comprenons que la fatigue, le poids des ans et les difficultés de santé vous aient conduit à cette lourde et sage décision de renoncer au pouvoir pétrinien.

Merci, Sainteté, vous avez été un bon berger pour ce milliard deux cent millions de catholiques répartis sur les cinq continents. A 18 000 km de distance, les quelques 90 000 catholiques polynésiens - que nous sommes - dispersés sur un Pays « océanique » aussi grand que l'Europe, rendent grâce à Dieu pour votre action universelle en tant que « coopérateur de la vérité ».

Merci, Sainteté, pour le dialogue mené avec courage avec nos frères et sœurs de diverses confessions religieuses. Merci pour vos paroles courageuses et le soutien envers les personnes abusées sexuellement par des agents pastoraux de notre Église (prêtres, religieux, laïcs). Merci, pour vos catéchèses du mercredi si riches tant au plan théologique que pédagogique.

Merci pour vos trois encycliques, vos exhortations apostoliques et vos livres qui nous ouvrent à l'importance d'avoir une foi éclairée par la raison et nous poussent à l'action en faveur de la Paix, de la dignité de la personne humaine de sa conception à sa mort, de la Justice et de l'action caritative, notamment envers les plus pauvres.

Pardonnez, Sainteté, nos faiblesses et nos manques de réaction vis-à-vis de vos détracteurs : certains médias, certains groupes et lobbys opposés à votre personne et à l'Église. 

Nous vous souhaitons une retraite paisible. Soyez certain que nous associons nos modestes prières aux vôtres pour que l'Église de Jésus-Christ reste fidèle à la mission qui lui a été confiée.

En cette année de la Foi que vous avez ouverte, Très Saint Père, nous croyons et espérons fermement que seule la Vérité qu'est le Verbe de Dieu nous rendra libres.

Bonne retraite Très Saint Père.

Dominique Soupé

Chancelier

Ajouter un commentaire