2 février : Journée mondiale de la vie consacrée

Consacrer

En 1997, lors de la 1ère journée de la vie consacrée, Jean-Paul II  en soulignait les trois buts.

Une journée placée d’abord sous le signe de l’action de grâce : « …il est beau et juste de remercier le Seigneur pour le grand don de la vie consacrée, qui enrichit et réjouit l’Église par la multiplicité des charismes et le dévouement de tant de vies totalement données au Seigneur et aux frères ».

L’objectif de cette journée est aussi de mieux connaître et apprécier la vie consacrée. « La vie consacrée a pour mission prioritaire de garder vivante dans l’Église la forme historique de vie assumée par le Fils de Dieu quand il est venu sur cette terre ».

Cette journée est enfin une invitation pour toutes les personnes consacrées « à célébrer ensemble et solennellement les merveilles que le Seigneur a accomplies en elles. »

Pourquoi le 2 février ?

Le 2 février est la fête de la Présentation de Jésus au temple. Selon la prescription rituelle respectée par Joseph et Marie,  cette fête annonce le don de Jésus par amour de Dieu et des hommes et l’offrande suprême de la Croix. Cette journée a donc une importance particulière pour toute personne consacrée, qui, inspirée par le don du Christ, aspire à son tour à donner sa vie et à tout abandonner pour marcher à sa suite.

Pourquoi la vie consacrée ?

Jean-Paul II dans Vita consecrata (au n°104) faisait remarquer : « ... beaucoup se montrent perplexes et s’interrogent : pourquoi la vie consacrée ? Pourquoi embrasser ce genre de vie, il y a tant d’urgences, dans le domaine de la charité et de l’évangélisation … La vie consacrée n’est-elle pas une sorte de ‘’gaspillage’’ de l’énergie humaine… ? 

Pour qui reçoit le don inestimable de suivre de plus près le Seigneur Jésus, il paraît évident que le Seigneur peut et doit être aimé d’un cœur sans partage, que l’on peut lui consacrer toute sa vie et pas seulement certains gestes, certains moments ou certaines activités. »

En ce dimanche 2 février, les chrétiens sont appelés à prier pour toutes les personnes consacrées : religieuses, religieux, moniales, moines, membres d’instituts séculiers, vierges consacrées, veufs ou veuves consacrés, ermites …

Ajouter un commentaire