COMMUNIQUER EXIGE DE SE FAIRE PROCHE DE L’AUTRE

Bon samaritain

COMMUNIQUER …. EXIGE DE SE FAIRE PROCHE DE L’AUTRE

Dimanche 1er juin, dans le cadre de la 48ème journée mondiale des communications sociales, nous serons invités par Sa Sainteté François à réfléchir sur la qualité de nos rencontres avec les autres.

Dans son message sur les communications sociales le pape François insiste sur la rencontre entre les communicants : « Bien communiquer nous aide à nous rapprocher et à mieux nous connaître les uns les autres, à être plus unis. Les murs qui nous divisent ne peuvent être surmontés que si nous sommes prêts à nous écouter et à apprendre les uns des autres. »

Le Saint Père donne un beau modèle : « l’icône du Bon Samaritain, celui  qui soigne les blessures de l'homme blessé en y versant de l’huile et du vin. » Il ajoute : « Que notre communication soit une huile parfumée pour la douleur et le bon vin pour l’allégresse.»

Communiquer exige donc que l’on se fasse proche de l’autre. Nous le voyons bien quand les hommes et les femmes politiques sont mal perçus, ils souffrent d’un manque de proximité avec celles et ceux qu’ils sont censés défendre ou représenter.

Communiquer exige aussi respect. Nous voyons les effets provoqués par certains médias qui ne respectent pas la vie privée ou qui sont à l’affut de conversations, de documents confidentiels.

Puisse la 48è journée des communications sociales nous aider à améliorer nos manières de communiquer.

 D.S.

Ajouter un commentaire