Le bon Samaritain

Aa jp cotDans l’évangile de ce dimanche, nous est proposée la parabole du bon Samaritain. Nous y rencontrons le scribe qui pose deux questions à Jésus : « Que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? » et « Qui est mon prochain? » Au lieu de répondre directement à la 2° question, « Qui est mon prochain », Jésus lui demande : qui s’est comporté comme le prochain de l’autre? «  Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé entre les mains des voleurs? »  Le scribe voulait une définition du mot ‘prochain’. La question de Jésus présuppose que tous les hommes sont nos prochains, en particulier ceux qui sont dans le besoin. Il ne s’agit pas de savoir qui est mon prochain, mais de qui je me fais proche ?

La question de Jésus va plus loin. Elle montre clairement qu’une personne se conduit comme le prochain de l’autre par l’exercice de la miséricorde à son égard. En d’autres mots, Jésus omet délibérément de fournir des renseignements quant à celui qu’on devrait aider. Il laisse entendre cependant que le Samaritain est l’exemple d’un homme qui a fait ce que la loi commande, dont les actions sont en harmonie avec l’héritage de la vie éternelle. Cette intervention nous renvoie à la question initiale posée par le scribe. La réponse de Jésus est claire : « Tu m’as demandé ce que tu devais faire pour hériter la vie éternelle. Et bien, je viens de te donner la réponse. Fais la même chose que le Samaritain. Il a observé la loi. Il a aimé son prochain comme lui-même. Fais de même et tu vivras. Fais comme lui et tu hériteras la vie éternelle ». La réponse de Jésus nous surprend puisqu’elle semble lier le salut à l’observance de la loi. On se serait attendu à ce que Jésus dise, ‘Crois en Moi et tu vivras.’ La plupart des chrétiens auraient donné cette réponse. Et pourtant, rien dans ce passage n’y fait allusion. Les paroles de Jésus sont sans équivoques. ‘Va et fais ce que la loi exige.’ ‘Observe la loi et tu hériteras de la vie éternelle.’ Cette insistance sur la nécessité d’accomplir la loi de Dieu doit être soulignée. Cette loi en effet se doit d’être au cœur de notre agir, et elle tient en peu de mots : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Jésus exhorte le scribe et nous aussi à ‘faire de même.’ Va, et toi, fais de même‘Faire la loi,’ ‘Faire preuve de bonté,’ ‘Faire de même.’ Du début à la fin, cette parabole nous invite à passer à l’action. Il ne suffit pas de savoir comment hériter la vie éternelle. Il faut encore mettre ce savoir en pratique. La scène du jugement final en Mt 25, 31 ne dit pas autre chose : « Recevez en héritage le Royaume… car j’avais faim et vous m’avez donné à manger! »

+ Père Jean-Pierre COTTANCEAU

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2016-07-09