Les délices de l'espérance chrétiennes dans ....

Aa jp cotLES DELICES DE L’ESPERANCE CHRETIENNE DANS LA SIMPLICITE DU TEMPS ORDINAIRE

   Après les grandes fêtes pascales qui ont capté notre attention pendant plusieurs semaines, nous reprenons maintenant le cours du temps ordinaire. Le Christ est monté au Ciel et le défi de la foi chrétienne consiste à discerner dans le quotidien de nos vies des signes de sa présence.

   Nous n'avons pas été abandonnés non plus. Pâques a culminé dans l'effusion du don de l'Esprit. Mystérieusement, l'élévation du Christ auprès de Dieu son Père marque un surplus de présence divine grâce à l'Esprit qui œuvre dans l'Eglise et dans le monde.

   Les lectures bibliques de cette semaine accompagnent notre marche. La lettre de Jacques délivre un certain nombre de prescriptions bien nécessaires. Elles exhortent à rejeter toute forme d'attitudes contraires à l'espérance de salut donnée par la mort et la résurrection du Christ. L'évangile de Marc montre Jésus dans l'exercice de son ministère et demandant à ses apôtres par exemple de ne point rechercher la grandeur mais la simplicité du serviteur.

   La grande solennité de la Trinité que nous célébrons ce dimanche va nous rappeler à nouveau que le Dieu auquel nous croyons est bien le Dieu-avec-Nous. De toute éternité, la Sagesse divine déploie ses œuvres dans le monde, « trouvant [ses] délices avec les fils des hommes » (Proverbes 8,31).

   Comme croyants, nous traversons les défis de la vie ordinaire avec l'assurance d'être « en paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ » (Romains 5,1). Et quand les épreuves et les détresses nous affligent, essayons de garder à l'esprit que « l'amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l'Esprit Saint » (Romains 5, 5).

+ Père Jean-Pierre COTTANCEAU

Ajouter un commentaire