Prier et agir pour la sauvegarde de la planète

Aa jp cot   Par une lettre du 6 août 2015, le pape François a établi dans l'Eglise catholique une « Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création » fixée au 1er septembre. Cette initiative est chère au cœur du pape et il est important que les chrétiens y adhèrent activement par fidélité à leur vocation de « gardiens de la Création ».

   Tous les habitants de la planète sont concernés par l'impératif de préserver notre « maison commune ». Malheureusement, beaucoup n'ont pas encore conscience de la gravité de la situation écologique désastreuse dans laquelle elle se trouve. La pollution engendrée par les activités humaines remplissent des régions entières « de décombres, de désert, de saletés » (Encyclique Laudato si' n. 161).

   C'est pourquoi le pape François appelle à un profond examen de conscience et à une conversion intérieure. Le mal que nous faisons à la nature est un péché qui doit être confessé dans le Sacrement de la Pénitence. Car il s'agit non seulement d'une offense faite au Dieu Créateur, mais aussi une atteinte portée aux êtres humains et à nous-mêmes.

   L'Année de la Miséricorde donne l'occasion de changer radicalement nos manières de vivre et de penser. Nous pouvons faire l'effort d'adopter des attitudes et des comportements qui respectent la création. Ce ne sont pas forcément des gestes extraordinaires : utiliser le plastique et le papier de façon raisonnable, ne pas gaspiller l'eau, la nourriture et l'électricité, trier ses déchets, partager une voiture à plusieurs, etc. (Laudato si' , n. 211).

   Que nous soyons croyants, athées, de religions différentes... nous pouvons tous nous retrouver dans cette cause commune. Au fur et à mesure que nous prendrons les bonnes options en faveur de la création, il pourra advenir un « style de vie prophétique et contemplatif, capable d'aider à apprécier profondément les choses sans être obsédé par la consommation ». Une interrogation toute simple peut nous aider à réfléchir davantage : « quel genre de monde voulons-nous laisser à ceux qui nous succèdent, aux enfants qui grandissent » (Laudato si', n. 160) ?

+ Père Jean-Pierre COTTANCEAU

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2016-09-02