Qu'ils aient en eux ma joie

Aa jp cot

            En suivant le rassemblement des jeunes à Cracovie lors des JMJ, et en participant au rassemblement diocésain de Dimanche à Tautira regroupant plus d’un millier de jeunes, je n’ai pu m’empêcher d’être frappé par la joie qui se lisait sur tous les visages. Ce n’était ni une rencontre sportive, ni un concert de musique, et pourtant, l’enthousiasme était bien au rendez-vous. Il vaudrait la peine de se demander de quelle joie brillaient alors tous ces visages. Il y a des joies passagères qui ne durent qu’un temps et s’évanouissent très vite. Il y a les plaisirs qui ne sont bien souvent que sources de fausses joies…  Mais il y a aussi la joie quand s’ouvrent à nous des raisons d’espérer et d’aimer, quand sont reconnues des choses belles et vraies qui aident à grandir. Cette joie est liée à la bonté du cœur, elle s’accompagne de générosité. Elle ouvre sur les autres et sur le monde. C’est la joie du Père qui voit revenir son Fils et l’accueille à bras ouverts, c’est la joie du Fils qui se sent accueilli malgré ce qu’il a fait, c’est la joie de reprendre confiance en soi car les autres ont confiance en nous, c’est la joie de se savoir utile et de découvrir que les autres ont besoin de nous, c’est la joie de donner sens à notre vie, d’aimer et de se savoir aimé.

            Ne serait-ce pas dans le message que le Pape François adresse aux jeunes qu’il faut chercher la source de cette joie ? Il nous dit dans son homélie du Dimanche 31 Juillet : «Dieu nous aime ainsi comme nous sommes, et aucun péché, défaut ou erreur ne le fera changer d’idée. Pour Jésus – l’Évangile nous le montre -, personne n’est inférieur et distant, personne n’est insignifiant, mais nous sommes tous préférés et importants : tu es important… Dieu compte sur toi pour ce que tu es, non pour ce que tu as : à ses yeux ne vaut vraiment rien le vêtement que tu portes ou le téléphone portable que tu utilises : que tu sois à la mode ne lui importe pas, ce qui lui importe, c’est toi. Tu as de la valeur à ses yeux et ta valeur est inestimable… Chers jeunes, n’ayez pas peur de lui dire “oui” avec tout l’élan de votre cœur, de lui répondre généreusement, de le suivre ! Ne vous laissez pas anesthésier l’âme, mais visez l’objectif du bel amour, qui demande aussi le renoncement, et un “non” fort au doping du succès à tout prix et à la drogue de penser seulement à soi et à ses propres aises… Le Seigneur désire venir chez toi, habiter ta vie de chaque jour : les études et les premières années de travail, les amitiés et les affections, les projets et les rêves. Comme il lui plaît que dans la prière, tout cela lui soit porté ! Comme il espère que parmi tous les contacts et les « chats » de chaque jour il y ait à la première place! Comme il désire que sa Parole parle à chacune de tes journées, que son Évangile devienne tien, et qu’il soit ton “navigateur” sur les routes de la vie ! ».

            Saurons-nous emboiter le pas au Saint Père pour porter sur nos jeunes un regard positif, porteur d’espérance, de confiance et d’amour, un regard qui les aide à grandir et leur permette d’entretenir cette joie, de la rendre contagieuse afin qu’ensemble, nous puissions la partager et la faire briller autour de nous ?

+ Père Jean-Pierre COTTANCEAU

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2016-08-10