J’étais un étranger et vous m'avez accueilli

Mgr CottanceauSt Joseph de Tubuaï, ce Mardi 15 Août : la célébration de la fête de l’Assomption de la Vierge Marie fut pour la communauté paroissiale l’occasion d’inviter les autorités locales et les responsables des différentes confessions religieuses présentes sur l’île. Belle occasion de bâtir des ponts, d’ouvrir des fenêtres sur ce petit monde local où nous vivons…Mais ce fut aussi l’occasion d’accueillir de nouveaux professeurs et enseignants du collège et du SMA qui, fraichement arrivés commencent en ces lieux une nouvelle page de leur carrière. Belle façon également de redire l’importance pour chacune de nos communautés Chrétiennes d’être attentifs à ceux et celles qui viennent rejoindre leur communauté humaine. Le Christ nous rappelle en Mt 25, 35 : «  j'étais un étranger et vous m'avez accueilli ». Pas besoin de préciser que ces « étrangers » sont d’abord des frères et des sœurs et qu’il est de notre devoir de leur faire bon accueil. Une façon de faire serait d’attendre qu’ils viennent jusqu’à nous, mais une meilleure façon serait d’aller vers eux grâce aux contacts personnels, grâce à l’information qui pourrait leur être fournie sur la vie de la paroisse, grâce à des invitations formelles pour une rencontre avec la communauté lors d’une célébration ou d’un repas partagé… J’ai vu combien certains de ces « nouveaux venus » étaient heureux d’avoir été invités, accueillis, combien certains étaient prêts à participer à la vie de la paroisse selon leurs possibilités. J’ai vu combien des paroissiens avaient à cœur de bien accueillir ces personnes, donnant ainsi un beau témoignage de vie Chrétienne en action !

Que chaque communauté paroissiale garde donc ce souci de l’ouverture et de l’accueil de ces personnes que le Seigneur nous envoie. En leur ouvrant les bras, c’est le Christ que nous accueillons. En cette période de début d’année scolaire, mais aussi durant toute l’année, que le Seigneur nous donne un regard attentif et une imagination créative pour trouver le moyen d’aider ces « nouveaux venus », nouvellement installés, à trouver le chemin de nos communautés chrétiennes pour célébrer ensemble, pour partager ensemble, pour nous enrichir mutuellement. N’est-ce pas là une belle façon de construire l’Eglise et de nous redire que dans cette Eglise voulue par le Christ, chacun a sa place. N’en sommes-nous pas les pierres vivantes ?

+ Mgr Jean-Pierre COTTANCEAU

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2017-08-23