15 août : un appel....

..... à l'espérance pour l'humanité désorientée

 15-aout-marie.jpeg

La réalité du monde semble être une vallée de larmes où l'humanité subit mille souffrances : famines, guerres, maladies... L'Homme est-il promis à l'agonie jusqu'à la fin des temps ? On serait porté à le penser car beaucoup vivent sans perspective d'espérance, comme s'ils n'avaient pas déjà été sauvés.

La fête de l'Assomption de la Vierge Marie nous appelle à l'espérance : Marie est sauvée de la mort, elle participe à la résurrection partagée avec tous les hommes et toutes les femmes par son fils, Jésus. « Marie guide et soutient l'espérance du peuple de Dieu encore en chemin » (préface de la fête de l'Assomption).

Les nombreux pèlerinages et processions organisés le 15 août sont autant d'expériences spirituelles proposées pour amener le monde à se convertir et à entrer dans la perspective de salut universel apportée par le Christ.

De même les miracles de guérison que Dieu réalise par l'intercession de la Vierge Marie et des saints « sont destinés à soutenir la foi, qui est nécessaire pour avoir accès à la vie éternelle... [ils] sont des signes certains de la Révélation, adaptés à l'intelligence de tous : ils constituent des motifs de crédibilité, et démontrent que la foi n'est nullement un mouvement aveugle de l'esprit. » (cf. Catéchisme de l'Eglise Catholique, n°156)

Lors de son pèlerinage à Lourdes en août 1983, Jean-Paul II exhortait ainsi les fidèles : « Ne laissez pas les certitudes de la foi se dissoudre ou s'éteindre au vent d'idéologies athées ou simplement de remises en question systématiques et inconsidérées... Priez, vous aussi, priez davantage... et prenez soin, jeunes et adultes, de nourrir votre foi... Rendez compte de l'espérance qui est en vous ! » (16 août 1983)

En cette nouvelle année scolaire qui commence que cette espérance anime parents, enseignants et éducateurs.

D.S.

Ajouter un commentaire