Accueillir l’étranger

fraternite.jpg

    Dans un contexte où l’étranger est souvent ressenti comme une « menace » qu’il faut éloigner de nos frontières, il est utile de s’interroger sur l’accueil réservé aux étrangers, particulièrement ceux qui sont contraints de fuir leur pays d’origine. A l’occasion de la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, ce dimanche 15 janvier, nous retiendrons trois passages du message du pape Benoît XVI ayant pour thème : « Migrations et nouvelle évangélisation ».

    « …Pour leur part, les Eglises d’origine, celles de transit et celles d’accueil des flux migratoires doivent savoir intensifier leur coopération, au bénéfice de ceux qui partent et de ceux qui arrivent, et, dans tous les cas, de ceux qui ont besoin de rencontrer sur leur chemin le visage miséricordieux du Christ dans l’accueil du prochain…
Les réfugiés qui demandent asile, ayant fui les persécutions, les violences et les situations qui mettent leur vie en danger, ont besoin de notre compréhension et de notre accueil, du respect de leur dignité humaine et de leurs droits, tout comme de la prise de conscience de leurs devoirs. Leur souffrance exige de la part des Etats et de la communauté internationale des attitudes d’accueil réciproque, en surmontant les craintes et en évitant les formes de discrimination, et que l’on rende concrète la solidarité (…)

    La presse et les autres moyens de communication ont un rôle important pour faire connaître de façon correcte, objective et honnête, la situation de ceux qui ont été contraints de quitter leur patrie et leurs êtres chers et qui veulent commencer à se construire une nouvelle existence. (…)

    Les prêtres, les religieux et les religieuses, les laïcs et surtout les jeunes hommes et femmes doivent faire preuve de sensibilité en offrant leur soutien à un grand nombre de frères et de sœurs qui, ayant fui la violence, doivent se confronter à de nouveaux styles de vie et à des difficultés d’intégration. L’annonce du salut en Jésus Christ sera une source de soulagement, d’espérance et de « joie pleine » (cf. Jn 15, 11). (…) »

    Le soin apporté dans l’accueil de l’étranger dans notre Pays contribue au développement d’une culture de la solidarité.

(Le texte intégral du message est accessible sur : www.vatican.va)

Ajouter un commentaire