La lèpre sévit toujours !

ordre-de-malte-lepre-w.jpg

La lèpre fut longtemps incurable et très mutilante. En 1909, la Société de pathologie exotique demandait « l'exclusion systématique des lépreux » et leur regroupement dans des léproseries. C’est ainsi que, chez nous, a été ouvert le village d’Orofara.

 De nos jours, bien qu’il existe des traitements peu onéreux,  on compte, chaque année dans le monde, plus de 700 000 personnes touchées par la lèpre. Elle affecte principalement la peau, les nerfs périphériques, les muqueuses des voies aériennes supérieures et les yeux. Il n'existe pas de vaccin à ce jour, mais il y a un traitement par polychimiothérapie (PCT) peu onéreux. Il suffit de 4200 F CFP  pour guérir un enfant atteint de la lèpre multibacillaire, et 9 400 F CFP pour un adulte.

 Selon l’O.M.S., depuis 1982, 14 millions de malades ont été guéris et la lèpre a été éradiquée dans 98 pays. Mais la maladie est encore présente dans une centaine de pays, et 65% des nouveaux cas se présentent sous la forme la plus contagieuse.

 Il reste donc beaucoup à faire pour dépister, soigner, guérir mais aussi accompagner les malades souffrant de séquelles invalidantes en vue d’une réinsertion sociale grâce à la chirurgie réparatrice et à la rééducation fonctionnelle.

 L’Ordre de Malte – France est une des associations reconnue d’utilité publique qui lutte contre cette maladie endémique qui sévit toujours en Afrique, en Asie, en Amérique et dans le Pacifique.

 A l’occasion de la 59ème journée mondiale des Lépreux, samedi 28 et dimanche 29 janvier, l’Ordre de Malte  organisera des quêtes à la sortie des messes dominicales.

Unissons nos efforts pour contribuer à cette lutte contre la lèpre.      

                                                                                                            D.S.

Ajouter un commentaire