Le message du Pape, notre boussole.

mgr-bernard-podvin-afp.jpg

Les gens demandent souvent: "Comment allez-vous vous situer par rapport à l'action de la nouvelle équipe gouvernante?" Comme si des critères émanaient de je ne sais quel subjectivisme! La réponse est simple: le message de Benoît XVI au nouveau Président de la République sera notre boussole. L'essentiel y est exprimé. Édifier une société toujours plus juste. Servir la paix entre les nations. Respecter la vie et la dignité. Honorer le bien commun. Enraciner le service politique dans les valeurs. Aucun catholique ne peut défendre un seul de ces points à l'exclusion des autres. La valeur éminente de ces critères réside dans leur cohérence. Le catholique ne regarde pas les trains passer. Sa citoyenneté est un engagement éthique et spirituel. Elle est un service concret et une veille permanente. Qu'on relise le document des Évêques de France d'octobre dernier. On y trouvera matière à débattre en vue des législatives. L'expression catholique n'est  pas un communautarisme. Elle est service du frère dans la plénitude de sa vocation. Dans la liberté de nos interventions, (liberté ne datant pas d'aujourd'hui, et exercée envers quelque pouvoir que ce soit !) faisons chorus à ce qui grandit l'homme et refusons  ce qui le dégrade.

Merci Très Saint Père !

 

Message de Mgr Bernard Podvin, Porte-parole des évêques de France (16 mai 2012)

Ajouter un commentaire