Les religieux en Polynésie

frere-john.jpgLe 7 janvier dernier les frères de Ploërmel et le diocèse de Papeete célébraient à Paea un événement historique puisqu’un Polynésien, en la personne de Frère Xavier Frogier, prononçait ses vœux définitifs dans la congrégation des Frères de La Mennais.

A l’occasion de la XVIème journée mondiale de la vie consacrée célébrée le 02 février il est intéressant de faire un point statistique sur le nombre de religieux de l’Eglise catholique dans notre Pays.

Il y a 10 ans, on comptait en Polynésie 119 religieux et religieuses (22 religieux prêtres, 39 religieux non prêtres et 58 religieuses) répartis en 9 congrégations. Parmi ces 119 religieux on dénombrait 28 Polynésiennes et 9 Polynésiens.

Actuellement il ne reste que 6 congrégations religieuses (les Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie, les Sœurs de St Joseph de Cluny, les Frères de l’Instruction Chrétienne, les Missionnaires de Notre-Dame des Anges, les Filles de Jésus Sauveur et les Sœurs Clarisses)  et le nombre de religieux est passé à 81, soit une diminution de 32%. A ceux-là il faudrait ajouter la venue de 7 laïcs consacrés accompagnés d’un prêtre aumônier appartenant à la Famille Marie Jeunesse, une association de laïcs consacrés fondée à Sherbrooke (Canada).

Sur ces 81 présents en Polynésie 36 religieux sont d’origine polynésienne (1), il y a 3 religieux prêtres (dont un évêque aux Marquise), 27 religieuses (dont 7 moniales) et 6 religieux non prêtres.

Faut-il conclure que la vie religieuse est en déclin chez nous ? Non, car la baisse des effectifs est dûe essentiellement au vieillissement et au non remplacement des religieux  venant de France métropolitaine. Le nombre global de religieux Polynésiens reste stable, il augmente même chez les Sœurs Clarisses puisqu’en 2012 elles comptent 7 moniales Polynésiennes alors qu’elles n’étaient que 4 en 2001. A noter également que plusieurs jeunes Polynésiens frappent à la porte des instituts religieux  pour, comme disait St Paul, « chercher comment plaire au Seigneur » (1 Co 7,  32c)

C’est une richesse inestimable pour nos deux diocèses (Taiohae et Papeete) et notre Pays de compter des profès Polynésiens. En ce 2 février où nous fêtons la Présentation de Jésus nous ne pouvons qu’admirer ces religieux et rendre grâce au Seigneur qui nous en a fait don. Avec Jean-Paul II nous reconnaissons que : « la Présentation de Jésus au Temple est une éloquente icône du don total de soi pour tous ceux qui ont été appelés à reproduire dans l’Eglise et dans le monde, par les conseils évangéliques, “les traits caractéristiques de Jésus chaste, pauvre et obéissant’’» (Message pour la Ière journée de la vie consacrée – 2 février 1997).

                                                                                                                D.S.

 

(1) ce nombre « 36 » ne prend pas en compte les religieux Polynésiens en mission en Europe, en Afrique, en Amérique du Sud et en Océanie.

Ajouter un commentaire