Réveillez-vous !

 183678-10150105089179691-7066929-n.jpg

Sans vouloir plagier, entre autres, certains de nos frères d’autres confessions religieuses, il est certain que les événements qui nous sont rappelés au cours de la Semaine Sainte nous invitent à réagir.

Jeudi-Saint, avant le grand événement de la Sainte Cène, Jésus se met à genoux au pied de ses apôtres et leur lave les pieds. Quel scandale pour l’apôtre Pierre. Mais réveillez-vous, c’est cela être chrétien : servir, aimer…

Vendredi-Saint, peu avant la nuit, celui qui se disait Fils de Dieu est mort dans d’atroces souffrances, les disciples sont désemparés, on a déposé son corps dans un tombeau. Mais réveillez-vous, le centurion ne s’est-il pas exclamé : « Vraiment, c’était le Fils de Dieu » ?

Samedi-Saint : un grand silence se fait, l’espérance est-elle morte ? la vie s’arrête-t-elle à la mort ? Mais réveillez-vous, relisez et méditez les paroles de Jésus.

Dimanche de Pâques : des femmes découvrent le tombeau vide, incrédules les apôtres doutent de la résurrection du Christ. Mais réveillez-vous, il est là, tout près de vous ; comme Il l’avait promis : du tombeau a jailli la vie ; Il a vaincu la mort. Ressuscité, Jésus fait jaillir la vie au cœur des situations les plus désespérées.

Aujourd’hui, réveillez-vous, c’est face au tombeau « vide » et au pied de la croix « vide » que l’humanité découvre la victoire de l’amour sur la mort. Relisons ces paroles de Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran mort dans un attentat à la bombe le 1er août 1996 : « Où serait l’Eglise de Jésus-Christ, elle-même Corps du Christ, si elle n’était pas là d’abord, au pied de la croix ? (... ) Car il s’agit bien ici d’amour, d’amour d’abord et d’amour seul, une passion dont Jésus nous a donné le goût et tracé le chemin : ‘’Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis’’. » (Homélie prononcée à Prouilhe le 23 juin 1996, citée dans Magnificat Hors-Série n°28 semaine sainte 2012 pp.5-6)

Oui, réveillons-nous. Christ n’est pas mort, il est vivant à jamais, il nous invite à aimer comme lui … jusqu’au bout et sans condition !

                                                                                                            D.S.

Ajouter un commentaire