Journées diocésaines de la jeunesse

Mgr CottanceauDu 15 au 21 Juillet, notre Eglise va être le théâtre d’un événement particulier : le rassemblement sur Tahiti de jeunes venus des quatre coins du diocèse pour vivre un temps de rencontre, de prière et de partage. Ce projet va regrouper des jeunes de 15 à 25 ans venus des Australes, des Tuamotu (Hao, Fakarava, Hikueru, Marokau, Nukutavake, Napuka, Takaroa, Takapoto, Makemo etc…) des Gambier, des iles sous le Vent, et bien sûr, de Moorea et Tahiti. Soit plus de 1 000 jeunes avec leurs accompagnateurs. Ce temps fort intitulé « Journées Diocésaines de la Jeunesse – JDJ » 2019 se déroulera en deux phases :

1°) du 15 au 18 juillet : les « Journées en paroisse » (sur Tahiti et Moorea). Quelques paroisses accueilleront tel ou tel groupe des îles, et ce sont les jeunes de ces paroisses accueillantes qui assureront le bon déroulement du séjour, avec l’aide de la FSCF (Fédération Sportive et Culturelle de France).

2°) du 19 au 21 juillet : les jeunes convergeront vers Tibériade pour y vivre un grand rassemblement qui clôturera ces « JDJ ».

Les « Journées en paroisse » seront à la fois des temps d’échanges privilégiés entre jeunes des îles et jeunes des paroisses de Tahiti et Moorea, et des temps de réflexion. Ce sera également une expérience communautaire de vie en Eglise avec temps de prière et de célébration. Les matinées seront consacrées à la catéchèse, aux témoignages, aux enseignements, aux échanges. L’après-midi sera plus orienté vers des activités concrètes comme visite des malades, des communautés religieuses, des lieux de solidarité etc… La soirée sera réservée aux temps de célébration et aux veillées au cours desquelles les différents groupes pourront s’exprimer par le chant, la danse etc…

Ces journées en paroisse seront suivies du temps fort qui verra le rassemblement de tous les groupes à Tibériade. Ce sera le sommet de notre rencontre, un événement diocésain pour les jeunes. Au programme, une intervention de Madame la Ministre de la famille et des solidarités, une intervention de Sœur Mary Lembo, membre de la commission pontificale de protection de l’enfance et venue de Rome pour parler aux jeunes des questions relatives à la pédophilie dans l’Eglise et la société. Ajoutons à cela une marche ayant pour thème le respect de la nature et de l’environnement, l’accueil et le témoignage d’un petit groupe de jeunes de métropole ayant participé aux JMJ de Panama, un « festival de la jeunesse » au cours duquel chaque groupe pourra partager chants et danses, un chemin de croix et un temps d’adoration nocturne, une veillée spirituelle sur le « chemin du pardon », … le tout clôturé par une messe d’envoi le Dimanche matin.

Pour réaliser un tel projet, nous avons reçu l’aide du ministère de « Jeunesse et Sports » ainsi que le soutien logistique du Territoire. Qu’ils en soient ici remerciés. Enfin, je compte sur la prière et le soutien de tous les fidèles de notre diocèse pour le succès de cette rencontre. Je fais le rêve que ce temps fort soit l’occasion pour les participants de repartir chez eux plus désireux de prendre leur vie en main à la suite du Christ, plus courageux pour témoigner de leur foi et plus ardents à prendre leur place dans la vie de leur paroisse aux côtés des adultes. Que cet événement nous aide à porter sur nos jeunes un regard positif, porteur d’espérance, de confiance et d’amour, un regard qui les aide à grandir pour qu’ensemble, nous fassions avancer la mission de l’Eglise, afin qu’elle soit davantage « une Eglise en sortie » qui annonce avec une foi toujours plus vive et un visage toujours plus jeune la joie de l’Evangile.           

+ Mgr Jean Pierre COTTANCEAU

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-07-16