P JP POTELLE Choisir son camp !

Choisir son camp !

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,14-23.

 

Aujourd’hui, il s’agit de choisir son camp. Jérémie se lamente sur le peuple, le peuple infidèle à son Dieu : « Voilà bien la nation qui n’a pas été attentive à la voix du Seigneur son Dieu et ne s’est pas laissé former par Lui ! La fidélité est morte, on n’en parle plus. »

La fidélité du peuple est morte certes, mais non la fidélité de Dieu. Dieu que le psaume 94 décrit comme un rocher : si la fidélité des hommes est défaillante, la fidélité de Dieu ne saurait fléchir. Cette fidélité à toute épreuve, Jésus la réclame de ses disciples : « Celui qui n’est pas avec moi est contre moi. »

Pour ou contre Jésus ! Il faut choisir et tenir. Il n’y a pas de situation intermédiaire ! Jésus n’aime pas les demis teintes ; « mais parce que tu es fidèle, et non froid ou bouillant, je vais te vomir de ma bouche. » Ap. 3, 16

Jésus n’aime pas ceux qui reculent : « J’ai contre toi que ta ferveur première, tu l’as abandonnée ». Ap. 2, 4

Les pharisiens jouent aussi la reculade ; s’engager pour Jésus, le reconnaître comme Fils de Dieu est trop difficile pour eux, ils préfèrent le traiter d’imposteur. Jésus leur rappelle qu’Il fait le bien au Nom de Son Père. Aussi tout homme qui accomplit le bien envers ses frères, tout homme qui se bat contre les atteintes à la dignité humaine, choisit le Christ et rend nécessairement gloire à Dieu même s’il ne le nomme pas, parce qu’il a résolument choisit le parti de la vie et de l’amour dans le Christ.

 Amen

 

Homélie du Père Jean-Pierre POTELLE_Jeudi 7 mars 2013_Sainte Maria GORETTI

Ajouter un commentaire