P JP POTELLE / Tu vois cette femme.

jp-potelle.png

Homélie du P Jean Pierre Potelle 

 Jésus interpelle Simon le Pharisien. Simon qui voit cette femme éplorée aux pieds de Jésus, qui la voit avec dédain et même mépris. Le mépris que tout bon juif accordait à ceux qui étaient désignés comme pécheurs.

 Jésus n’a pas le même regard, Il ne la voit pas comme Simon la voit. Aussi veut-Il ouvrir les yeux de Simon, pour que ce dernier discerne mieux ce qui lui est enseigné. Le Pharisien voit le statut social de la femme et il s’en tient là…

 Jésus, Lui, déplace Son regard ; Il laisse tomber l’extérieur et voit l’intérieur, la sincérité d’un cœur contrit, la sincérité qui s’expriment dans ces gestes fous des larmes et du parfum ; le repentir et l’amour.

 Simon reçoit une bonne leçon, une rude leçon. Acceptons nous, pour nous même cette leçon : à savoir que le Christ n’est qu’Amour et que Son but est de guérir et libérer tout homme de ses préjugés pour dilater son cœur aux dimensions de la miséricorde. 

Amen.

ligne-fleur.jpg

 Luc 7/36.50

Un Pharisien l'invita à manger avec lui ; il entra dans la maison du Pharisien et se mit à table.37  Et voici une femme, qui dans la ville était une pécheresse. Ayant appris qu'il était à table dans la maison du Pharisien, elle avait apporté un vase de parfum.38  Et se plaçant par derrière, à ses pieds, tout en pleurs, elle se mit à lui arroser les pieds de ses larmes ; et elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers, les oignait de parfum.39  A cette vue, le Pharisien qui l'avait convié se dit en lui-même : "Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est : une pécheresse ! "40  Mais, prenant la parole, Jésus lui dit : "Simon, j'ai quelque chose à te dire" - "Parle, maître", répond-il. --41  "Un créancier avait deux débiteurs ; l'un devait 500 deniers, l'autre 50.42  Comme ils n'avaient pas de quoi rembourser, il fit grâce à tous deux. Lequel des deux l'en aimera le plus ? "43  Simon répondit : "Celui-là, je pense, auquel il a fait grâce de plus." Il lui dit : "Tu as bien jugé."44  Et, se tournant vers la femme : "Tu vois cette femme ? Dit-il à Simon. Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as pas versé d'eau sur les pieds ; elle, au contraire, m'a arrosé les pieds de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux.45  Tu ne m'as pas donné de baiser ; elle, au contraire, depuis que je suis entré, n'a cessé de me couvrir les pieds de baisers.46  Tu n'as pas répandu d'huile sur ma tête ; elle, au contraire, a répandu du parfum sur mes pieds.47  A cause de cela, je te le dis, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on remet peu montre peu d'amour."48 Puis il dit à la femme : "Tes péchés sont remis."49  Et ceux qui étaient à table avec lui se mirent à dire en eux-mêmes : "Qui est-il celui-là qui va jusqu'à remettre les péchés ? "50  Mais il dit à la femme : "Ta foi t'a sauvée ; va en paix." 

 

Ajouter un commentaire