Amour de Dieu

Amour de Dieu : voyez de quel amour Dieu nous aime !

Introduction

Nous chantons  souvent l’amour de Dieu, mais avons-nous bien conscience de tout ce que cela représente pour nous, ou croyons-nous à cela par « habitude », ou simplement parce qu’on nous l’a dit un jour. Que savons-nous exactement de l’amour de Dieu pour nous, pour nous personnellement? Cette question n’est pas sans conséquence sur notre vie car plus nous découvrirons, ou reconnaîtrons l’amour de Dieu pour nous, plus nous aurons envie de répondre à son amour, et donc de mettre nos pas dans les siens et notre cœur au diapason du sien.

Mais avons-nous vraiment envie d’aller jusque là ?  Sommes-nous prêts à aller au bout de l’amour ? C’est à chacun d’y répondre en regardant au fond de son cœur. C’est pourquoi l’enseignement qui suit est essentiellement fait de versets bibliques, afin que chacun puisse prendre le temps de les méditer à son rythme. Le but de ses quelques lignes n’étant pas de faire une étude intellectuelle, mais bien de nous aider à ouvrir notre cœur à l’amour de Dieu et par conséquent à l’amour des autres.

De l’amour de Dieu pour Jésus

Pour nous chrétiens, l’amour de Dieu s’est manifesté tout particulièrement en Jésus Christ, Fils unique de Dieu, ainsi que l’écrit l’apôtre St Jean dans son évangile :

  « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle.   Jean 3/16 ;

Dieu lui-même a pris la peine de nous confirmer son amour pour Jésus, d’abord lors de son baptême dans le Jourdain :

« Et voici qu'une voix venue des cieux disait : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur. » Mat 3/17

Et ensuite lors de la transfiguration

« Comme il parlait encore, voici qu'une nuée lumineuse les prit sous son ombre, et voici qu'une voix disait de la nuée : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur, écoutez-le.» " Mat 17/5

De l’amour de Dieu pour nous

Et à travers Jésus, c’est nous que Dieu aime car comme l’écrit encore St Jean

… Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. »   Jean 3/17 ;

Il nous aime tellement qu’il va faire de nous  ses enfants …. Ce n’est pas rien !

« Voyez quelle manifestation d'amour le Père nous a donnée pour que nous soyons appelés enfants de Dieu.  Et nous le sommes ! »  1 jean 3/1

Il va faire de nous ses enfants de par la mort même et la résurrection de son Fils

«…mais la preuve que Dieu nous aime, c'est que le Christ, alors que nous étions encore pécheurs, est mort pour nous.  Rom 5/8

De l’amour de Jésus pour nous

Jésus lui-même va passer sa vie à nous montrer l’amour du Père pour nous, en nous aimant

« Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés.  Demeurez en mon amour.  

 Son amour nous le voyons dans les guérisons

« Étant parti de là, Jésus vint au bord de la mer de Galilée. Il gravit la montagne, et là il s'assit. Et des foules nombreuses s'approchèrent de lui, ayant avec elles des boiteux, des estropiés, des aveugles, des muets et bien d'autres encore, qu'ils déposèrent à ses pieds ; et il les guérit. Et les foules de s'émerveiller en voyant ces muets qui parlaient, ces estropiés qui redevenaient valides, ces boiteux qui marchaient et ces aveugles qui recouvraient la vue ; et ils rendirent gloire au Dieu d'Israël. »    Matthieu 15/29.31

Dans le pardon des péchés, telle la pécheresse pardonnée :

« A cause de cela, je te le dis, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis parce qu'elle a montré beaucoup d'amour.  Mais celui à qui on remet peu montre peu d'amour. » " Luc 7/47

Tel aussi l’apôtre Pierre, après son triple reniement.

Quand ils eurent déjeuné, Jésus dit à Simon Pierre: " Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci? " Il lui répondit: " Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. "Jésus lui dit: "Pais mes agneaux. " Il lui dit à nouveau, une deuxième fois: " Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ?" - "Oui, Seigneur, lui dit-il, tu sais que je t'aime. " Jésus lui dit : " Pais mes brebis. " Il lui dit pour la troisième fois : " Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ? " Pierre fut peiné de ce qu'il lui eût dit pour la troisième fois : " M'aimes-tu? ", et il lui dit : " Seigneur, tu sais tout, tu sais bien que je t'aime. " Jésus lui dit : " Pais mes brebis.   Jean 21/15

Dans la résurrection même des morts

- A son arrivée, Jésus trouva Lazare dans le tombeau depuis quatre jours déjà. Béthanie était près de Jérusalem, distant d'environ quinze stades, et beaucoup d'entre les Juifs étaient venus auprès de Marthe et de Marie pour les consoler au sujet de leur frère.  ….Marie, en le voyant, tomba à ses pieds et lui dit : " Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort ! " Lorsqu'il la vit pleurer, et pleurer aussi les Juifs qui l'avaient accompagnée, Jésus frémit en son esprit et se troubla. Il dit : " Où l'avez-vous mis ? " Il lui dirent : " Seigneur, viens et vois.  " Jésus pleura. Les Juifs dirent alors : " Voyez comme il l'aimait! " Mais quelques-uns d'entre eux dirent: " Ne pouvait-il pas, lui qui a ouvert les yeux de l'aveugle, faire aussi que celui-ci ne mourût pas ? " Alors Jésus, frémissant à nouveau en lui-même, se rend au tombeau.  C'était une grotte, avec une pierre placée par-dessus. Jésus dit : " Enlevez la pierre ! " Marthe, la sœur du mort, lui dit : " Seigneur, il sent déjà : c'est le quatrième jour. " Jésus lui dit: " Ne t'ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu? " On enleva donc la pierre. Jésus leva les yeux en haut et dit : " Père, je te rends grâces de m'avoir écouté. Je savais que tu m'écoutes toujours ; mais c'est à cause de la foule qui m'entoure que j'ai parlé, afin qu'ils croient que tu m'as envoyé. " Cela dit, il s'écria d'une voix forte : " Lazare, viens dehors ! " Le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandelettes, et son visage était enveloppé d'un suaire.  Jésus leur dit : " Déliez-le et laissez-le aller.  "   Matthieu11/ 16-19;33-44

Nous le voyons aussi nourrir les foules, non seulement en enseignant mais encore en multipliant le pain.

 « En débarquant, il vit une foule nombreuse et il en eut pitié ; et il guérit leurs infirmes. Le soir venu, les disciples s'approchèrent et lui dirent: "L'endroit est désert et l'heure est déjà passée; renvoie donc les foules afin qu'elles aillent dans les villages s'acheter de la nourriture." Mais Jésus leur dit : "Il n'est pas besoin qu'elles y aillent; donnez-leur vous-mêmes à manger." " Mais, lui disent-ils, nous n'avons ici que cinq pains et deux poissons." Il dit: "Apportez-les-moi ici." Et, ayant donné l'ordre de faire étendre les foules sur l'herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux au ciel, bénit, puis, rompant les pains, il les donna aux disciples, qui les donnèrent aux foules. Tous mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta le reste des morceaux : douze pleins couffins !    Matthieu 14/14.20

Cela était déjà magnifique, mais Jésus va plus loin, beaucoup plus loin, il va donner librement sa vie pour nous obtenir la vie éternelle. Jusqu’au bout il sera amour.

« C’est pour cela que le Père m'aime, parce que je donne ma vie, pour la reprendre.   18 - Personne ne me l'enlève ; mais je la donne de moi-même.  J'ai pouvoir de la donner et j'ai pouvoir de la reprendre ; tel est le commandement que j'ai reçu de mon Père. »  "  Jean 10/17

 « Avant la fête de la Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde vers le Père, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu'à la fin. »  Jean 13/1

 Et son sacrifice d’amour va être pour nous purification

Il nous aime et nous a lavés de nos péchés par son sang »  Apo 1/5

Et l’amour de Jésus est tellement grand pour nous, qu’il va se faire lui-même notre nourriture !

« Or, tandis qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain, le bénit, le rompit et le donna aux disciples en disant : "Prenez, mangez, ceci est mon corps " Puis, prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna en disant : " Buvez-en tous ; car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui va être répandu pour une multitude en rémission des péchés. » Mat 26/26

Cet amour est tellement grand qu’Il se fait notre vie : ainsi que nous le dit Saint Paul

« …et ce n'est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi.  Ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et s'est livré pour moi. »    Gal 2/20

C’est pourquoi, il ne sera jamais de trop de signaler l’importance de communier en état de grâce et en toute connaissance de cause

« Pour moi, en effet, j'ai reçu du Seigneur ce qu'à mon tour je vous ai transmis : le Seigneur Jésus, la nuit où il était livré, prit du pain et, après avoir rendu grâce, le rompit et dit : " Ceci est mon corps, qui est pour vous ; faites ceci en mémoire de moi.  " De même, après le repas, il prit la coupe, en disant : " Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang ; chaque fois que vous en boirez, faites-le en mémoire de moi.  "  Chaque fois en effet que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. Ainsi donc, quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement aura à répondre du corps et du sang du Seigneur. Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange de ce pain et boive de cette coupe ; car celui qui mange et boit, mange et boit sa propre condamnation, s'il ne discerne le Corps. »   1 cor 11/23.29

De l’amour que nous avons pour Dieu, et donc pour les autres

Et comme l’amour ne peut être à sens unique, Jésus nous appelle aussi à l’aimer en nous en donnant la ligne suprême : l’amour des autres

« Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez en mon amour, comme moi j'ai gardé les commandements de mon Père et je demeure en son amour. Je vous dis cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète. Voici quel est mon commandement : vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés. Nul n'a plus grand amour que celui-ci : donner sa vie pour ses amis. »   Jean 15/9.13

Il nous a montré par son obéissance comment aimer Dieu

«… mais il faut que le monde reconnaisse que j'aime le Père et que je fais comme le Père m'a commandé. »  Jean 14/31

 Nous sommes donc appelés nous aussi à vivre dans l’obéissance à la parole de Dieu donc de Jésus

« L'amour consiste à vivre selon ses commandements.  Et le premier commandement, ainsi que vous l'avez appris dès le début, c'est que vous viviez dans l'amour. »  2 jean 1/6

Nous sommes également, chacun à notre manière, appelés à vivre de ce même amour du Christ

-«  A ceci nous avons connu l'Amour : celui-là a donné sa vie pour nous.  Et nous devons, nous aussi, donner notre vie pour nos frères. »   1 Jean 3/16

Conclusion

 En conclusion, prenons le temps de méditer ce texte de Saint Jean et regardons si toute notre vie est en conformité avec l’amour de Dieu pour nous!

«En ceci s'est manifesté l'amour de Dieu pour nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui. En ceci consiste l'amour : ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c'est lui qui nous a aimés et qui a envoyé son Fils en victime de propitiation pour nos péchés. Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l'a jamais contemplé.  Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, en nous son amour est accompli. A ceci nous connaissons que nous demeurons en lui et lui en nous : il nous a donné de son Esprit. Et nous, nous avons contemplé et nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui confesse que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru.  Dieu est Amour : celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui. En ceci consiste la perfection de l'amour en nous : que nous ayons pleine assurance au jour du Jugement, car tel est celui-là, tels aussi nous sommes en ce monde. Il n'y a pas de crainte dans l'amour ; au contraire, le parfait amour bannit la crainte, car la crainte implique un châtiment, et celui qui craint n'est point parvenu à la perfection de l'amour. Quant à nous, aimons, puisque lui nous a aimés le premier. Si quelqu'un dit: " J'aime Dieu " et qu'il déteste son frère, c'est un menteur : celui qui n'aime pas son frère, qu'il voit, ne saurait aimer le Dieu qu'il ne voit pas. Oui, voilà le commandement que nous avons reçu de lui : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère. »   1 Jean 4/9.21 

 

 Myriam de Gemma 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2015-11-25