Prophétie

Luc 8 4 15

Tout don vient de Dieu … et se cultive

Ce n’est pas nous qui décidons que nous avons des dons, c’est Dieu qui nous les donne. La prophétie ne fait pas exception ; elle n’est pas un pouvoir mais un don reçu de Dieu et vécu avec Dieu et dans l’obéissance à Dieu. Comme tout don elle n’est pas la propriété de celui qui la reçoit mais elle est service des autres, de l’Eglise, donc du royaume de Dieu.

Comme tous les dons aussi, il ne suffit pas de la recevoir mais de la perfectionner. Elle doit grandir en nous au fur et à mesure que nous l’exerçons. Tout prophète doit apprendre à vivre le don que Dieu lui fait, c’est pourquoi, il doit être profondément soumis non seulement à l’appel de Dieu mais aussi à l’autorité ecclésiale en place (directeur spirituel, berger de communauté, évêque)

Qu’est-ce qu’un prophète ?

Le don de prophétie n’est pas un don nouveau, on le trouve tout au long de l’Ancien Testament (Isaïe, Jérémie, Ezéchiel). Il existe aussi dans le Nouveau Testament (actes des apôtres : Agabus …). Je ne veux pas m’étendre sur cette partie aujourd’hui ; pour en savoir plus à ce niveau il suffit d’ouvrir la bible et de lire. Ce que je désire aujourd’hui répond à la question : qu’est-ce qu’un prophète ? En fait peu de gens savent ce qu’est un prophète et cela n’a rien d’étonnant. Quand on parle de prophète on pense souvent à quelqu’un qui va vous prédire votre avenir, à quelqu’un de marginal, de bizarre. En fait un prophète est quelqu’un de tout simple, que rien ne différencie du reste des gens si ce n’est son don qu’il exerce humblement dans la prière. Un prophète n’entre pas non plus en transe, en extase lorsqu’il entend la parole de Dieu, il reste maître de son esprit et de ses réactions. Quand il entend intérieurement la parole de Dieu c’est aussi simple pour lui, que pour vous lorsque vous recevez un coup de fil de quelqu’un. Il entend, il reste lucide, pleinement maître de son esprit et de son corps, il peut interrompre la prophétie dès qu’il le veut. Il peut aussi réagir intérieurement à ce qu’il reçoit et interroger Dieu ! Tout comme tout humain peut réagir lorsqu’il discute avec quelqu’un d’autre. Le prophète dialogue avec Dieu, c’est à la fois merveilleux et tout simple.

Prophète et avenir

Le prophète n’est pas un diseur de bonne aventure où un  révélateur d’avenir. Il peut arriver que Dieu lui donne un éclairage sur l’avenir (pour lui-même, pour quelqu’un, pour l’humanité..) mais en ce cas, ce n’est pas uniquement pour savoir l’avenir, mais c’est surtout pour ouvrir un chemin de conversion. Pour Dieu rien n’est définitivement écrit à l’avance, car il écrit notre vie avec nous au fur et à mesure des oui ou des non que nous lui disons ! Il a un appel sur chacun de nous mais il respectera jusqu’au bout notre liberté !…Et il nous suit sur toutes nos routes que lui désire droites et que nous, nous rendons si souvent tortueuses ! Ne demandons plus au prophète de nous révéler notre avenir, il ne le sait pas ! Ce n’est pas là sa vocation ! Le prophète est là pour édifier, exhorter, encourager, appeler à la conversion …. Il nous montre notre chemin vers Dieu, notre Père.

Prophète porte parole de Dieu

Un prophète c’est quelqu’un qui est appelé pour parler, c’est un messager, un porte parole de Dieu . Cela implique une relation réelle profonde entre le prophète et Dieu. Il doit s’abandonner vraiment à Dieu, non seulement pour l’entendre, mais aussi pour avoir le courage de transmettre la parole entendue, surtout lorsque celle-ci n’est pas « agréable ».

Dieu parle à son peuple et au cœur de chacun de bien des manières. Le prophète n’est qu’un des moyens dont Dieu se sert pour parler à son peuple ! Recevons donc ce don avec gratitude mais ne mettons pas le prophète sur un piédestal , comme s’il était unique , indispensable ! Il ne l’est pas ! Ce n’est lui aussi qu’un serviteur de Dieu …Tout aussi pauvre et pécheur que le reste du peuple de Dieu ! Il n’est pas plus saint que les autres, il est simplement appelé à un service particulier !

Quand un prophète parle au nom du Seigneur, il transmet la parole de Dieu, ce n’est pas une simple parole humaine ; c’est une parole qui touche les cœurs aussi bien de ceux qui écoutent que de celui qui prophétise. Par la parole de Dieu, c’est l’Esprit Saint qui nous visite et œuvre en nous ! Une prophétie qui ne toucherait aucun cœur ne serait pas une prophétie, mais une parole humaine sous forme de prophétie. L’impact alors n’est pas du tout le même.

La parole prophétique est une parole d’encouragement ; elle ranime le courage, fortifie et donne l’espoir au sein même  des difficultés rencontrées dans notre vie chrétienne de tous les jours.

La parole prophétique est un appel à la conversion. Par la prophétie, l’Esprit Saint nous révèle notre péché, non pour nous condamner, car Dieu est amour et veut sauver tous les hommes, mais pour nous en faire prendre conscience et nous appeler à nous convertir !

La parole prophétique est une parole d’orientation et de conseil. Nous voulons suivre Dieu, mais nous ne savons pas toujours comment ; la prophétie peut nous montrer la route ! Dieu nous connaît et connaît nos difficultés et par la prophétie, il vient nous guider. Dans ce domaine précis, le rôle de la prophétie est très important et demande non seulement un discernement, mais aussi une obéissance totale à l’autorité qui discerne. Obéir aveuglément à une parole sans discernement, c’est ouvrir une porte sur un précipice ! ! ! la prophétie ne s’exerce pas seulement d’une personne à une autre, elle est avant tout service de l’église et c’est dans cette dimension qu’elle doit se recevoir et se vivre.

Prophétie et discernement

Il peut arriver qu’un prophète prie seul sur quelqu’un et reçoive pour lui une parole ; l’Esprit souffle où il veut et quand il veut ; mais il est alors très important que

  1. Le prophète soumette cette parole à son directeur, à son supérieur
  2. La personne concernée obtienne l’autorisation de la vivre par

a)   Son guide spirituel ou confesseur

b)   Son conjoint s’il est marié (et si cela est humainement possible) ; ou son supérieur s’il est en religion ; ou son berger s’il vit en communauté et que cette parole touche à son engagement communautaire.

Agir ainsi est abandon à la volonté de Dieu et évite bien des déviations. Il est nécessaire que toute parole soit discernée et que tous se soumettent ensuite à ce discernement ! car le prophète n’est pas le robot de Dieu lorsqu’il parle, il reste pleinement lui-même avec tout son caractère et sa propre affectivité ; il se peut donc que certaines parties de la prophétie viennent de lui (voir du malin !) et non de Dieu Voilà pourquoi obéir à une parole sans discernement est très dangereux. Certains pourront dire : « oui, mais si on se trompe, si on refuse une parole alors qu’elle vient réellement de Dieu ? »   La réponse est simple : obéissez au discernement, car si Dieu veut vraiment quelque chose, il trouvera toujours le chemin pour vous le dire ! Et de plus l’expérience montre que l’humilité de l’obéissance est un chemin de grâce alors que la dissension, l’orgueil et la volonté propre nous coupe de cette grâce ! Obéissons donc à ce discernement et faisons confiance à Dieu pou tout le reste !

Prophétie et direction de vie

Il ne faut pas non plus, sous prétexte que nous avons un prophète, attendre toute direction de lui au travers de son service. C’est lui donner une importance qu’il n’a pas et c’est aussi fuir notre propre responsabilité de réflexion et de décision personnelle ! Nous ne sommes pas des robots mais des êtres vivants, libres et responsables chacun pour notre part ! Par notre baptême, nous avons tous reçu l’Esprit Saint, et il agit en nous. Dieu nous a crée libre et responsable, ce n’est pas pour nous mettre sous la dépendance de quelqu’un par paresse ou manque d’écoute personnelle. Nous devons vivre tout ce qui nous est possible et en appeler à Dieu au travers du service prophétique que lorsque vraiment nous ne voyons plus clair !  Dieu nous a donné des oreilles et un cœur pour l’écouter, apprenons à nous en servir ! !  La prophétie nous offre un accès à la pensée de Dieu mais ne nous dispense en aucun cas de l’effort de rechercher volontairement et personnellement  la volonté de Dieu sur nous au sein de notre vie .

Prophète porte parole et intercesseur

Le prophète est le messager de Dieu, le porte-parole de Dieu. C’est la partie la plus visible de son service , mais s’arrêter là et le considérer uniquement comme une sorte de transistor ou de haut parleur serait vraiment limiter l’appel de Dieu .La vie du prophète est comme un iceberg : 1/3 au dessus de l’eau et 2/3 en dessous !Ainsi il y a au dessus de l’eau, la transmission de la parole de Dieu que tout le monde peut voir et en dessous l’intercession et la réparation que la plupart des gens ne voient pas ! …. Mais qui est bien là !

Le prophète est avant tout un priant , « une sentinelle » . Le prophète est un intercesseur, il connaît la pensée du Seigneur, il sait ce qu’il faut demander et faire pour le bien des frères et sœurs. L’intercession est sans doute la partie la plus importante de la vie du prophète, bien que ce ne soit pas la plus visible. Il prie, il voit le péché du peuple de Dieu, il appelle à la conversion, et il s’investit lui-même dans cette action de conversion  (pour lui-même et pour les autres !) Quand le prophète accepte de prier pour quelqu’un et de lui transmettre la parole de Dieu , il accepte par là même d’entrer profondément dans l’intercession et la réparation pour cette personne . Ce n’est certes pas toujours facile ou agréable mais ce lui est un besoin vital ; le besoin d’aimer sans réserve et sans condition. Ce besoin ne vient pas de lui même, mais c’est le Seigneur qui le met et le fait grandir en lui.

Le prophète va donc prier pour le peuple, il va jeûner et réparer les fautes du peuple devant le Seigneur et il vivra ce jeûne et cette prière tant que cela sera nécessaire. Le prophète n’est pas plus saint que les autres, il fait pleinement partie du peuple de Dieu et de sa misère Seulement Dieu lui montre cette misère en même temps qu’il lui montre son amour extrême pour son peuple ; et le prophète saisissant cet amour va grandir dans l’amour de Dieu et des autres  c’est pourquoi il s’engage, à travers le jeûne et le renoncement à lui-même à la suite de Jésus sur le chemin de la Croix. Il ne le fait pas par devoir, mais par amour

Prophète et obéissance

Le prophète est quelqu’un qui entend la parole de Dieu mais c’est surtout quelqu’un qui se soumet et obéit à cette parole. Certes le prophète n’est pas un saint et il peut lui arriver d’avoir la nuque raide. Il n’est pas un robot et comme tout le monde il a la liberté de dire oui ou non à Dieu ; mais plus il avance dans son service et plus sa vie est soumise à la parole de l’évangile ! Plus aussi il est soumis à l’autorité de l’Eglise et donc à ses propres supérieurs (directeur spirituel, berger de communauté). L’obéissance est un des axe important de la vie d’un prophète. Il n’est pas là pour imposer sa volonté, il n’est là que pour transmettre la parole de Dieu ! Il n’est pas là pour diriger mais pour servir et tout service se vit dans l’obéissance à celui qui appelle au service !

Prophète 24 h / 24

Un prophète n’est pas prophète une heure dans la semaine, au groupe de prière, mais 24h / 24. Il doit se placer continuellement devant Dieu pour chercher sa volonté, se laisser enseigner par lui, pour intercéder pour le peuple, pour s’offrir tout au long de la journée en réparation de ses propres fautes et de celles de ses frères et sœurs. Le prophète est quelqu’un qui est particulièrement appelé à perdre sa vie dans l’amour de Dieu et des autres. Le prophète doit être capable de vivre son service à n’importe quel moment et même en urgence. Mais il ne le pourra que si toute sa vie est centrée sur Dieu. Dieu doit être aussi présent et aussi important que l’air qu’il respire ! Etre prophète s’est respirer Dieu ! Alors Dieu présent en permanence et le prophète présent à Dieu en permanence, le service pourra s’exercer en toute liberté en toute soumission à l’Esprit Saint et il ne sera plus nécessaire de prendre un long temps de prière, pour se « remettre en condition de service » Le prophète est disponible à Dieu et à ses frères 24 h / 24 ; ce n’est pas lui qui dirige sa vie mais l’Esprit Saint

Prophète et conversion personnelle

Le don de prophétie comme tout don, se reçoit et se cultive ! Le prophète est donc appelé à parler au nom du Seigneur, mais ce service va grandir en lui au fur et à mesure de sa propre conversion. Au début il entendra et transmettra la parole, ce qui n’est déjà pas sans importance, mais peu à peu le Seigneur va le former et le faire grandir dans l’amour des autres , dans la connaissance du péché, (pour lui-même et pour le peuple) et dans le renoncement à lui-même, c’est à dire dans l’union à Jésus Christ crucifié pour sauver le monde !

Un prophète n’est pas un saint, c’est un frère, une sœur, pécheur comme tout le monde ! Et ce n’est pas parce qu’il entend la parole de Dieu qu’il sait y obéir parfaitement ou que la conversion lui est plus facile qu’aux autres ! C’est vraiment loin d’être le cas et le prophète a lui aussi besoin de la prière, de l’aide et de la miséricorde des frères et sœurs pour avancer dans le service que Dieu lui demande ! Le plus grand service que vous puissiez rendre à un prophète, c’est de ne jamais le mettre sur un piédestal, car il n’est rien par lui-même. Mais vous pouvez prier pour lui et le reprendre fraternellement lorsque quelque chose ne va pas ! Un des grands dangers de la vie prophétique est l’orgueil ! Et celui peut venir très vite lorsque que l’on apporte de l’aide à quelqu’un et que celui ci vous remercie au lieu de remercier le Seigneur ! Soyez donc charitable avec le prophète ne l'encenser pas mais rendez toute grâce à Dieu ... et à Dieu seul !

Myriam de Gemma 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2018-04-09