Volonté divine

Luc11 28aaw

Introduction

En tant que croyants pratiquants, nous désirons que notre vie corresponde à l’attente de Dieu, non par obligation mais parce que nous savons qu’il nous aime et qu’il ne veut que notre bien  c’est du moins ce que nous disons dans notre acte de foi comme dans notre acte d’espérance.

Acte de Foi Mon Dieu, je crois fermement tout ce que Tu as révélé et que la sainte Église nous propose de croire parce que Tu es la vérité même et que Tu ne peux ni Te tromper  ni nous tromper.

Acte d’Espérance Mon Dieu, j’espère avec une ferme confiance  que Tu me donneras, par les mérites de Jésus-Christ, le ciel et les grâces pour le mériter,  parce que Tu es infiniment bon pour nous, tout-puissant et fidèle dans Tes promesses

Et c’est pour cela que nous récitons notre acte de contrition lorsque nous nous apercevons que dans notre vie, nous avons manqué à l’amour de Dieu en ne vivant pas ce qu’il attend de nous.

Acte de contrition Mon Dieu, j'ai un très grand regret de t'avoir offensé, parce que tu es infiniment bon, infiniment aimable, et que le péché te déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de ta sainte grâce, de ne plus t'offenser et de faire pénitence.

Cependant si nous savons en quoi consiste la volonté de Dieu dans les grandes lignes que sont les dix commandements,

Livre de l’Exode 20, 1-18.

Et Dieu prononça toutes les paroles que voici : « Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison d’esclavage.

Tu n’auras pas d’autres dieux que moi. Tu ne feras aucune idole, aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux par-dessous la terre. Tu ne te prosterneras pas devant ces images, pour leur rendre un culte. Car moi, le Seigneur ton Dieu, je suis un Dieu jaloux : chez ceux qui me haïssent, je punis la faute des pères sur les fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération ; mais ceux qui m’aiment et observent mes commandements, je leur garde ma fidélité jusqu’à la millième génération.

Tu n’invoqueras pas le nom du Seigneur ton Dieu pour le mal, car le Seigneur ne laissera pas impuni celui qui invoque son nom pour le mal.

Tu feras du sabbat un mémorial, un jour sacré. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ; mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l’immigré qui réside dans ta ville. Car en six jours le Seigneur a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, mais il s’est reposé le septième jour. C’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du sabbat et l’a consacré.

Honore ton père et ta mère, afin d’avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu.

Tu ne commettras pas de meurtre.

Tu ne commettras pas d’adultère.

Tu ne commettras pas de vol.

Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient. »

Les dix commandements

1 Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face.

2Tu ne te feras point d’image taillée.

3 Tu ne prendras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain.

4 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

5 Honore ton père et ta mère. 6 Tu ne tueras point.

7 Tu ne commettras point d’adultère. 8 Tu ne déroberas point.

9 Tu ne porteras point de faux témoignage.

 10 Tu ne convoiteras point.

(cf. enseignement sur les 10 commandements)

ou les commandements de l’Eglise,

1 Les fêtes tu sanctifieras, qui te sont de commandement

2 Les dimanches messe entendras. et les fêtes pareillement

3 Tous tes péchés confesseras, à tout le moins une fois l'an

4 Ton Créateur tu recevras, au moins à Pâques humblement

5 Quatre temps, vigiles jeûneras, et le carême entièrement

6 Vendredi chair ne mangeras, ni jours défendus mêmement

7 Droits et dîmes tu paieras, à l'Église fidèlement.

il est plus difficile de la discerner au fur et à mesure des décisions que nous avons à prendre.

Reconnaitre la volonté de Dieu demande du discernement. Par discernement il faut entendre bon sens humain et aussi correspondance avec la parole de Dieu et l’enseignement de l’Eglise. Comme Paul nous le dit dans sa lettre aux Thessaloniciens :

1 Thessaloniciens 4/1.2

1] Enfin, frères, nous vous le demandons et vous y engageons dans le Seigneur Jésus : vous avez reçu notre enseignement sur la manière de vivre qui plaît à Dieu, et déjà c'est ainsi que vous vivez ; faites-y des progrès encore. [2] Vous savez bien quelles prescriptions nous vous avons données de par le Seigneur Jésus.

Le monde, surtout aujourd’hui, tente de nous faire accepter le mal comme étant le bien (ex l’avortement …). La morale déficiente de notre société nous pousse à poser des actes contraires à la parole de Dieu (ex : prendre pour soi des biens qui ne sont pas les nôtres … « parce que tout le monde le fait ») . Pour parer à cela il faut véritablement faire des dix commandements notre livre de vie. Mais surtout, il faut se nourrir de la parole de Dieu tous les jours.

Il faut faire confiance à Dieu

Pour saisir la volonté de Dieu dans notre vie, il faut déjà admettre que Dieu ne veut que notre bien, et qu’il ne peut nous demander quelque chose qui nous nuise. Cela implique que j’ai confiance en Dieu et que je ne crains pas ce qu’il peut me demander. C’est ce à quoi nous appelle le passage suivant du  Psaume 143

Psaume 143/9.10

Yahve, près de toi je suis à couvert, [10] enseigne-moi à faire tes volontés, car c'est toi mon Dieu ; que ton souffle bon me conduise par une terre unie.

Et Jésus dans l’évangile nous dit aussi qu’il veut notre bien. C’est ce que nous pouvons lire en Jean

Jean 10/10

Moi, je suis venu pour qu'on ait la vie et qu'on l'ait surabondante.

Il faut lui faire confiance même dans les épreuves

Il faut aussi accepter que la volonté de Dieu passe dans nos temps d’épreuves …. Ces épreuves sont souvent dues aux péchés, les nôtres comme ceux des autres …. Mais au cœur même de nos souffrances, Dieu nous appelle à vivre selon sa parole, selon sa volonté. Ce n’est pas le moment de lâcher prise !  Comme nous le dit l’apôtre Jacques en son épître :

[2] Tenez pour une joie suprême, mes frères, d'être en butte à toutes sortes d'épreuves. [3] Vous le savez : bien éprouvée, votre foi produit la constance ; [4] mais que la constance s'accompagne d'une œuvre parfaite, afin que vous soyez parfaits, irréprochables, ne laissant rien à désirer. Jacques 1/ 2.4

Il se peut que Dieu nous demande quelque chose de vraiment difficile. Il faut alors croire que Dieu ne nous prive pas d’un bien, sans vouloir nous en donner un encore plus beau, plus grand.

Marc 10/29.30

[29] Jésus déclara : "En vérité, je vous le dis, nul n'aura laissé maison, frères, sœurs, mère, père, enfants ou champs à cause de moi et à cause de l'Evangile, [30] qui ne reçoive le centuple dès maintenant, au temps présent, en maisons, frères, sœurs, mères, enfants et champs, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle.

Mère Teresa : la joie du don :

Accepter tout ce que Dieu vous donne et lui donner tout ce qu’Il vous prend, c’est laisser la grâce de Dieu faire son œuvre en vous-même. La sainteté véritable consiste à faire en souriant la volonté de Dieu.

Cela demande certes du discernement, et c’est en cela qu’un guide spirituel est nécessaire  comme nous le verrons plus loin.

Il faut demeurer en Dieu

Ainsi donc si nous passons la barrière de la crainte de ce que Dieu pourrait nous demander nous pourrons être à son écoute, et alors viendra le pas suivant qui est comme nous le dit l’apôtre Jean de demeurer en Dieu.

Demeurer en Dieu signifie vivre avec lui en permanence puisqu’il qu’il fait sa demeure en nous, et donc vivre en permanence de sa parole. Mais encore faut-il pour cela connaitre sa parole, sa parole en son entier et non seulement en ce qui nous plait ou nous intéresse.

Jean 15/7.8

[7] Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et vous l'aurez. [8] C'est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruit et deveniez mes disciples.

Cela peut nous paraitre exigeant, voir impossible, mais en fait ça ne l’est pas tant que ça. Il suffit d’avoir le désir de tout vivre avec Jésus et de lui demander chaque jour cette grâce, et même, dans la journée, autant de fois que cela est nécessaire (quand nous nous rendons compte que nous vivons sans tenir compte de lui). Alors cette « présence à la Présence » se fera progressivement car le Seigneur la veut lui aussi et il ne refuse jamais ce don au cœur qui le désire vraiment. On peut comprendre ainsi le passage de la lettre de Pierre

1 Pierre 1/15.16

[15] Mais, à l'exemple du Saint qui vous a appelés, devenez saints, vous aussi, dans toute votre conduite, [16] selon qu'il est écrit : Vous serez saints, parce que moi, je suis saint.

On pourrait se demander : pourquoi est-ce si important de demeurer en Dieu pour connaitre sa volonté et la vivre ?

La réponse est simple, moins on est près de Dieu, plus notre volonté personnelle est importante. D’ailleurs cela se voit lorsque dans notre prière nous insistons pour que Dieu obéisse à ce que nous souhaitons, sans nous soucier de savoir si Lui, le veut ! Nous risquons alors de prendre notre volonté pour celle de Dieu... simplement parce que ce désir est fort en notre cœur.

Ainsi donc, plus nous sommes loin de Dieu, plus nous voulons lui imposer notre volonté … nous lui demandons mais nous ne nous offrons pas à lui ….. Nous sommes alors loin de ressembler à Marie qui dit  « Je suis la servante du Seigneur » …. Or Marie était toute à Dieu et vivait tout avec Dieu.   

Luc 1/30.38

[30] Et l'ange lui dit : "Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. [31] Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus. [32] Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père ; [33] il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n'aura pas de fin." [34] Mais Marie dit à l'ange : "Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d'homme ?" [35] L'ange lui répondit : "L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. [36] Et voici qu'Elisabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, elle qu'on appelait la stérile ; [37] car rien n'est impossible à Dieu." [38] Marie dit alors : "Je suis la servante du Seigneur ; qu'il m'advienne selon ta parole !" Et l'ange la quitta.

Savoir aussi que Dieu respecte notre libre décision.

Dieu ne nous gouverne pas comme un dictateur, il respecte nos choix, nos décisions même quand nous nous trompons …. Il nous éclairera et nous corrigera par la suite en nous faisant comprendre notre erreur, afin que nous puissions prendre la bonne décision, le bon chemin.  Dieu est un éducateur, non pas un éducateur rigide de la loi, mais bien un éducateur dans l’amour.

Mais attention si se tromper n’est pas un péché, refuser délibérément la volonté de Dieu alors qu’on la connait, et qu’on la discernée comme telle, est péché !

Importance du bon sens humain  

Le Seigneur nous a donné un esprit capable de constater, d’analyser, de comprendre ; ce n’est pas pour ne pas nous en servir, et encore moins pour nous mettre sous la coupe d’un autre. Dans notre vie, le bon sens a son importance et il faut en tenir compte. Le Seigneur lui-même nous le dit en Luc :

Luc 14/28.30

 [28] "Qui de vous en effet, s'il veut bâtir une tour, ne commence par s'asseoir pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi aller jusqu'au bout ? [29] De peur que, s'il pose les fondations et ne peut achever, tous ceux qui le verront ne se mettent à se moquer de lui, en disant : [30] Voilà un homme qui a commencé de bâtir et il n'a pu achever !

Romains 12/ 2

. [2] Et ne vous modelez pas sur le monde présent, mais que le renouvellement de votre jugement vous transforme et vous fasse discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait.

Je tiens à noter ici, que la même question n’aura pas la même réponse si je suis marié, si je suis religieux ou ermite.

 Prenons par exemple le jeûne. Je peux me sentir appeler à jeûner très souvent, mais :

  • Si je suis marié je dois veiller à tenir compte de l’avis de mon conjoint et de ne pas nuire à la famille en lui imposant quelque chose qu’elle n’est pas capable d’accepter encore.
  • Si je suis religieux je vais devoir me soumettre à la loi de ma congrégation et du supérieur.
  • Si je suis ermite cela va dépendre de l’avis de mon guide spirituel ….

 Mais dans ces trois cas la réponse sera différente à cause des circonstances de vie (voir de santé).

Importance de la Parole 

Bien des questionnements de notre vie n’auraient pas lieu d’être si nous connaissions bien la parole de Dieu. La Bible nous est un guide sûr en bien des choses de notre vie, que ce soit dans l’ancien testament (10 commandements…) que ce soit dans l’évangile (où Jésus enseignant son peuple nous enseigne nous aussi) ou dans les épitres des apôtres, qui sont de véritables cours de vie chrétienne aux premières communautés.

Il nous faut lire la Parole, non comme un code extérieur à nous-mêmes, mais véritablement comme la norme de vie que le Seigneur nous donne. Et cette norme est à prendre en son entier même si cela ne nous plait pas. Nous avons là de quoi discerner la volonté de Dieu sur notre vie … mais encore faut-il la faire nôtre c'est-à-dire la méditer et la mettre en pratique. 

Psaume 119/15.17

[15] Sur tes préceptes je veux méditer et regarder à tes chemins. [16] Je trouve en tes volontés mes délices, je n'oublie pas ta parole. [17] Sois bon pour ton serviteur et je vivrai, j'observerai ta parole.

Importance de la prière

Il est clair que c’est dans la prière que Dieu nous éclaire et nous accorde la sagesse nécessaire pour découvrir sa volonté et pour l’accomplir ensuite

Philippiens 4/6.7

[6] N'entretenez aucun souci ; mais en tout besoin recourez à l'oraison et à la prière, pénétrées d'action de grâces, pour présenter vos requêtes à Dieu. [7] Alors la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, prendra sous sa garde vos cœurs et vos pensées, dans le Christ Jésus.

Sans la prière on risque fort de prendre nos désirs personnels pour la volonté de Dieu.  La prière donc est importante, mais pour qu’elle porte du fruit, elle doit être vraie et humble.

1 Pierre 5/6.7

[6] Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, pour qu'il vous élève au bon moment ; [7] de toute votre inquiétude, déchargez-vous sur lui, car il a soin de vous.

Vraie, car il s’agit de dire en vérité notre besoin ou notre attente (Que dois-je faire ?). Humble car je dois être réceptif à ce que Dieu pourra me dire ; et non être bloqué sur la réponse que je veux entendre. Il faut bien avoir conscience que si Dieu tient compte de nos limites, de nos résistances humaines, il ne se pliera toutefois pas à nos « 4 volontés ». Il sait ce qui est bon pour nous, pour notre âme. La question se pose donc : quelle est ma prière quand je me demande quelle est la volonté de Dieu?  Suis-je prêt à tout entendre ? Suis-je  prêt à accepter et à obéir ? 

On comprend ici aussi l’importance du guide spirituel, pour nous aider à discerner si ce que nous entendons est bien de Dieu ou si cela vient de nous (en totalité ou en partie)

Le chrétien qui veut cheminer dans la volonté de Dieu ne peut faire l’économie, ni de la prière, ni du guide spirituel.

Obéir à la volonté de Dieu

Ce n’est pas parce que l’on connait la volonté de Dieu qu’il nous est facile d’obéir. Car bien souvent l’obéissance à Dieu nous appelle à un dépassement de nous-mêmes, à un véritable abandon dans la confiance et cela fait peur à notre humanité. Nous voulons la sécurité, là ou Dieu nous appelle à l’abandon confiant.  Nous voulons raisonner et décider par nous-mêmes là où Dieu nous dit que le raisonnement humain n’est pas l’essentiel. 

Donc une fois la volonté de Dieu connue, une fois qu’elle a été vraiment discernée, il nous faut obéir, au-delà de nos résistances intérieures, et même extérieures quand notre entourage non chrétien ou non engagé dans un vrai chemin de foi, nous décourage et nous met des bâtons dans les roues.

Un point important aussi concernant notre relation au guide spirituel : inutile de tricher avec lui, en essayant de faire en sorte qu’il nous dise ce que nous voulons entendre… car si nous pouvons l’abuser lui, on ne peut abuser Dieu et là on rentre dans le péché d’imposer notre volonté à Dieu (via l’accord du guide).  Il faut savoir que ce comportement n’est jamais sans conséquence dans notre vie spirituelle. Et pour le moins, ça va rapidement nous apporter des complications  concrètes, dans notre vie, puisque nous aurons pris un mauvais chemin.  Donc il faut être vrai avec soi-même et vrai avec le guide spirituel.

Le guide n’est pas là pour nous imposer une conduite, ce n’est pas un gourou. Cependant,  s’il voit clair selon Dieu, ses conseils peuvent vraiment nous être profitables, même s’ils ne nous plaisent pas.

Conclusion

Nous connaissons la volonté de Dieu dans sa parole, nous la connaissons aussi par les commandements de l’Eglise. Ceci est la base de notre vie chrétienne. Mais pour connaitre la volonté de Dieu sur nous-mêmes en telle ou telle situation, nous devons recourir à plusieurs questionnements :

1/ Est-ce raisonnable, plein de bon sens (par exemple respect de ma vie de famille, de ma santé …)

1/ Ce que je dois faire est-il en accord avec la parole de Dieu ? Ou est-ce contraire ?

3/ Est-ce que j’ai pris le temps de la prière ? De l’écoute dans la prière ?  Quelle est la réponse que je pense avoir reçue ?

Après ce questionnement il faut le discernement du guide spirituel ou du confesseur, surtout si le sujet est important et amène de grands changements dans ma vie ou engage aussi mon entourage de quelque façon que ce soit.

 

Myriam de Gemma
Retraite de la Fraternité Marie Mère de l'Espérance
Septembre 2018.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-01-31