Ezéchiel 34/ 11-16

Parole du Seigneur Dieu : Maintenant, j'irai moi-même à la recherche de mes brebis, et je veillerai sur elles. Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis, et j'irai les délivrer dans tous les endroits où elles ont été dispersées un jour de brouillard et d'obscurité. Je les ferai sortir des pays étrangers, je les rassemblerai, et je les ramènerai chez elles ; je les mènerai paître sur les montagnes d'Israël, dans les vallées, dans les endroits les meilleurs. Je les ferai paître dans un bon pâturage, et leurs prairies seront sur les hauteurs d'Israël. Là, elles se reposeront dans de belles prairies, elles brouteront dans de gras pâturages, sur les monts d'Israël. C'est moi qui ferai paître mon troupeau, et c'est moi qui le ferai reposer, déclare le Seigneur Dieu. La brebis perdue, je la chercherai ; l'égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la soignerai. Celle qui est faible, je lui rendrai des forces. Celle qui est grasse et vigoureuse, je la garderai, je la ferai paître avec justice.

Quand on lit ce texte on peut se dire : « c’est bien beau, mais alors pourquoi est-ce que je souffre encore, pourquoi est-ce que ma nuit est toujours là et que je n’en sors pas ? »  On pourrait douter de cette parole, pourtant elle est bien vraie !  Dieu est un Dieu d’amour, qui ne nous laisse pas nous perdre. il vient sans cesse a notre rencontre dans nos épreuves, dans nos difficultés, nos maladies, au fond même de l’abime où nous a plongé notre péché.

Dieu marche toujours à nos côtés, mais savons-nous le voir ? Savons-nous l’accueillir ? Savons-nous nous laisser soigner par lui ? Savons-nous prendre avec lui le chemin de la conversion ? Savons-nous apprendre à revivre avec lui ? Toute la question est là, car Dieu ne nous forcera jamais, il attendra notre oui, notre accord !

Maintenant, il faut bien comprendre aussi qu’il faut du temps pour être soigné, pour être ramener au bercail c’st à dire sorti totalement de nos lieux de perditions. Et Dieu ne dit pas « je vais claquer des doigts et tout se fera instantanément ! ». Non ; il fait les choses avec le temps que cela demande ! Il nous faut aussi entrer en ce temps nécessaire ; il faut se laisser guérir avec le temps que cela prend ! C’est ainsi que la pleine guérison se fera, que la totale libération arrivera ! la vie avec Dieu est un chemin d’amour et de foi.  

Ajouter un commentaire