Genèse 12/1-9

Gen 12 1 9

En ces jours-là, le Seigneur dit à Abram : « Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, et va vers le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai, je rendrai grand ton nom, et tu deviendras une bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront ; celui qui te maudira, je le réprouverai. En toi seront bénies toutes les familles de la terre. » Abram s’en alla, comme le Seigneur le lui avait dit, et Loth s’en alla avec lui. Abram avait soixante-quinze ans lorsqu’il sortit de Harane. Il prit sa femme Saraï, son neveu Loth, tous les biens qu’ils avaient acquis, et les personnes dont ils s’étaient entourés à Harane ; ils se mirent en route pour Canaan et ils arrivèrent dans ce pays. Abram traversa le pays jusqu’au lieu nommé Sichem, au chêne de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays. Le Seigneur apparut à Abram et dit : « À ta descendance je donnerai ce pays. » Et là, Abram bâtit un autel au Seigneur qui lui était apparu. De là, il se rendit dans la montagne, à l’est de Béthel, et il planta sa tente, ayant Béthel à l’ouest, et Aï à l’est. Là, il bâtit un autel au Seigneur et il invoqua le nom du Seigneur. Puis, de campement en campement, Abram s’en alla vers le Néguev. 

separ bible

 En ce texte, on voit Dieu qui donne tout une terre à Abraham et à son peuple, à sa descendance. On peut se dire : quelle chance !

 Cependant nous arrive t-il de penser que Dieu nous a donné à nous aussi une terre : celle où nous sommes nés, celle où nous vivons. Nous arrive-t-il de penser que le Seigneur lui-même nous accompagne sur cette terre ?

En ce texte, le Seigneur nous appelle a reconnaitre ce cadeau qu’il nous fait, il nous appelle aussi à lui consacrer cette terre, au lieu de nous l’accaparer, et si nous sommes vraiment ses disciples, alors il nous appartient aussi de nous y consacrer nous-mêmes en y accomplissant ses commandements, en y vivant pleinement l’appel qu’il met au fond d entre cœur.

 Puissions nous à la lecture ce texte, recevoir notre terre de la main de Dieu et nous y consacrer à lui, pour l’aimer et pour aimer aussi tous ceux qui y vivent avec nous.

Myriam de Gemma

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2015-06-23