Genèse 17/1.9-10.15-22

Gen 17 2

 

Livre de la Genèse 17/1.9-10.15-22. 

Lorsque Abraham eut atteint 99 ans, le Seigneur lui apparut et lui dit : « Je suis le Dieu-Puissant ; marche en ma présence et sois parfait. Dieu dit à Abraham : « Toi, tu observeras mon alliance, toi et ta descendance après toi, de génération en génération. Et voici l’alliance qui sera observée entre moi et vous, c’est-à-dire toi et ta descendance après toi : tous vos enfants mâles seront circoncis. Dieu dit encore à Abraham : « Saraï, ta femme, tu ne l’appelleras plus du nom de Saraï ; désormais son nom est Sara (c’est-à-dire : Princesse). Je la bénirai : d’elle aussi je te donnerai un fils ; oui, je la bénirai, elle sera à l’origine de nations, d’elle proviendront les rois de plusieurs peuples. » Abraham tomba face contre terre. Il se mit à rire car il se disait : « Un homme de cent ans va-t-il avoir un fils, et Sara va-t-elle enfanter à quatre-vingt-dix ans ? » Et il dit à Dieu : « Accorde-moi seulement qu’Ismaël vive sous ton regard ! » Mais Dieu reprit : « Oui, vraiment, ta femme Sara va t’enfanter un fils, tu lui donneras le nom d’Isaac. J’établirai mon alliance avec lui, comme une alliance éternelle avec sa descendance après lui. Au sujet d’Ismaël, je t’ai bien entendu : je le bénis, je le ferai fructifier et se multiplier à l’infini ; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation. Quant à mon alliance, c’est avec Isaac que je l’établirai, avec l’enfant que Sara va te donner l’an prochain à pareille époque. » Lorsque Dieu eut fini de parler avec Abraham, il s’éleva loin de lui. 

separ bibleLes plans de Dieu sont souvent bien surprenants dans notre vie. Ici on voit Abraham qui réagit devant l’affirmation de Dieu qu’il aura bientôt un enfant alors que sa femme a  90 ans et que lui en a quasiment 100.  Il y a en effet de quoi mettre en doute la parole entendue !

Cependant Dieu est Dieu et il peut tout ce qu’il veut ! Dans notre vie aussi, Dieu est surprenant et il nous accorde parfois des grâces qui défit toute la science humaine, il nous confie quelquefois des missions qui dépassent de loin nos capacités humaines. Et nous sommes alors tentés de douter ou de rire en notre for intérieur tout comme Abraham.

Quelle est alors notre foi en Dieu ? Le croyons vraiment tout puissant ? Ou croyons que sa puissance est limitée à la science humaine, ou à nos propres capacités ?

Dieu nous invite ici a marcher dans la foi, à croire sans voir, car il est le Dieu tout puissant, le Dieu de toute vie, qui peut tout en tous, en chacun de nous.  Il nous appartient de rentrer dans ce chemin de foi,  en toute liberté, dans la confiance et dans l’amour.  

Myriam de Gemma

Ajouter un commentaire