Isaïe 35,1-6a.10.

Isaie 35 1 10awLivre d'Isaïe 35,1-6a.10.

Le désert et la terre de la soif, qu'ils se réjouissent ! Le pays aride, qu'il exulte et fleurisse,  qu'il se couvre de fleurs des champs, qu'il exulte et crie de joie ! La gloire du Liban lui est donnée, la splendeur du Carmel et de Sarône. On verra la gloire du Seigneur, la splendeur de notre Dieu.  Fortifiez les mains défaillantes, affermissez les genoux qui fléchissent,  dites aux gens qui s'affolent : « Prenez courage, ne craignez pas. Voici votre Dieu : c'est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu. Il vient lui-même et va vous sauver. »  Alors s'ouvriront les yeux des aveugles et les oreilles des sourds.  Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de joie. L'eau jaillira dans le désert, des torrents dans les terres arides.  Ils reviendront, les captifs rachetés par le Seigneur, ils arriveront à Jérusalem dans une clameur de joie, un bonheur sans fin illuminera leur visage ; allégresse et joie les rejoindront, douleur et plainte s'enfuiront.

separ bible

Voila bien un texte d’espérance dans les périodes de souffrance, et même de désespoir. Un texte qui peut tous nous rejoindre dans les temps difficiles que nous vivons. C’est un appel a garder notre confiance en Dieu qui n’est  pas un Dieu de destruction mais bien un Dieu de vie. Eh oui ce texte nous dit : ayez confiance, croyez à l’intervention de Dieu !.

Mais quelle intervention ?  Car enfin il parle aussi de vengeance ! Dieu voudrait-il prendre les armes et faire périr tous ceux qui font le mal ou tous ceux qui ne le respectent pas ?  Oh que non ! La vengeance de Dieu n’est pas elle des hommes. Quand l’homme se venge il y a conflit, il y a destruction … quand Dieu se venge, il y a prise de droit sur le mal par la reconstruction ! Dieu ici ne prend pas les armes pour détruire ! Non, il fait refleurir, il rend la puissance de la vie là ou elle se desséchait, là où elle périssait.

Cependant Dieu nous appelle aussi à participer à cette œuvre ! Remarquez qu’il ne dit pas « priez moi et moi je ferai tout pour vous  sans que vous ayez à bouger le petit doigt.» Non il dit « exultez, criez de joie … et fortifiez, affermissez, dites aux gens … » Dieu nous appelle a agir avec lui !

Si chacun de nous vivait ainsi avec Dieu, la petite goutte de vie qu’il apporterait au monde se joindrait à celles de tous les autres et le monde changerait d’apparence. Mais encore faut-il avoir cette foi en l’amour de reconstruction de Dieu, encore faut-il vouloir se joindre a lui pour aimer et reconstruire.

Quelle est notre foi ? Quel est notre désir de reconstruire une civilisation d’amour de respect en notre société ? Jusqu’où sommes-nous prêts à nous investir ?

Myriam de Gemma
Décembre 2013

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2016-12-11