Isaïe 41/13-20.

Je suis le Seigneur ton Dieu. Je te prends la main droite, et je te dis : « Ne crains pas, je viens à ton secours. »  Ne crains pas, Jacob, faible vermisseau, Israël, misérable mortel. Je viens à ton secours, déclare le Seigneur ; ton rédempteur, c'est le Dieu Saint d'Israël.  J'ai fait de toi une herse à broyer la paille, toute neuve, hérissée de pointes : tu vas briser les montagnes, les broyer, et réduire les collines en menue paille ;  tu les passeras au crible, le vent les emportera, un tourbillon les dispersera. Mais toi, tu mettras ta joie dans le Seigneur, ta fierté dans le Dieu Saint d'Israël.  Les petits et les pauvres cherchent de l'eau, et il n'y en a pas ; leur langue est desséchée par la soif. Moi, le Seigneur, je les exaucerai, moi, le Dieu d'Israël, je ne les abandonnerai pas.  Sur les hauteurs dénudées je ferai jaillir des fleuves, et des sources dans les ravins. Je changerai le désert en lac, et la terre aride en fontaines.  Je mettrai dans le désert le cèdre et l'acacia, le myrte et l'olivier ; je mettrai dans les terres incultes le cyprès, le pin et le mélèze, afin que tous regardent et reconnaissent, afin que tous considèrent et découvrent que la main du Seigneur a fait tout cela, que le Dieu Saint d'Israël en est le créateur.

Dieu est Dieu, et l’homme même s’il se croit fort est une créature fragile  une créature qui ne peut tout diriger et tout dominer par ses seules forces.

 Dieu connait la faiblesse humaine, il veut venir en aide à sa créature, il veut la soutenir, la fortifier au point qu’elle «  renverse » les montagnes !  Mais pour que cela soi, il faut que l’homme accepte que Dieu le prenne par la main, il lui faut accepter de marcher à la suite de Dieu dans les pas de Dieu, selon sa parole.  C’est le chemin de la foi et de l’obéissance  dans l’humilité.

Quelque soit notre misère Dieu peut tout en nous si nous voulons bien lui faire confiance. Mais avons nous suffisamment confiance en lui pour décider de ne plus nous battre tout seul dans notre vie ? Avons-nous suffisamment confiance en lui pour vivre selon sa parole et non sur plus sur notre propre pensée ou sur la pensée du monde ?  Voila la question qui nous est posée aujourd’hui !

Ajouter un commentaire