Jean 15, 12-17

Jean 15 9 17aw

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 15, 12-17

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »

separ bible

Jésus ne nous aime pas comme on pourrait aimer un voisin, ou quelqu’un qui partagerait les mêmes idées que nous. Non ! Il nous aime, chacun personnellement, d’un amour total, inconditionnel ! Qui que nous soyons, quoi que nous ayons pu dire ou faire, Jésus nous aime tout autant ! Il nous aime tellement qu’il est venu en notre monde mourir sur la croix pour que nous ayons la vie éternelle !

La seule chose que Jésus attend de nous aujourd’hui c’est de reconnaitre son amour pour nous, et surtout d’accueillir cet amour pour en vivre... Car à quoi bon  dire : « Seigneur je sais que tu m’aimes ! Merci de m’aimer ! » Et sur le terrain de vivre sans Jésus, comme s’il n’existait pas ! Reconnaitre que Jésus nous aime n’a donc de sens que si nous acceptons de vivre toute notre vie avec lui. 

Oui mais voila : comment vivre dans l’amour de Jésus ? Il n’y a qu’une seule voie  et Jésus nous la montre : «Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j'ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. » donc Jésus nous dit : Soyez fidèles à mes commandements !  Pratiquer les ! 

 Oui mais de quels commandements Jésus parle-t-il ?  Il nous parle des commandements de son Père, des dix commandements. Être fidèle a cela c’est être fidèle à son Père, et puis Jésus rajoute : « Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » C’est qu’il sait bien  que sans cet amour là, nous ne respecterons pas ceux de son Père. En effet, si j’aime vraiment mon frère, je ne vais pas le voler ou le tuer … mais si je ne l’aime pas alors la porte est ouverte à tout mauvaise pensées et donc à toutes mauvaises actions.

Il est à noter ici que Jésus nous met la barre vraiment haut ! Il ne se contente pas de nous dire aimez-vous les uns les autres, c'est-à-dire aimez-vous comme vous pouvez ! Non il nous dit aimez-vous comme je vous ai aimés !

 Et comment Jésus nous a-t-il aimé ? Totalement, gratuitement. Il n’a pas dit « si vous devenez des saints alors je veux bien mourir sur la croix pour vous ! » non il est mort avant même que nous ayons émis le désir de devenir saint. Il s’est offert pour nous, sans aucune assurance de notre conversion ! C’est ce qui me frappe toujours le plus dans l’amour de Jésus, ce chèque d’amour, en blanc qu’il nous a signé sur la croix !!!  Avec un tel cadeau, il est en droit de recevoir une réponse d’amour de notre part, au travers de l’amour que nous nous manifestons les uns aux autres !

Son commandement signifie donc que nous avons à aimer les autres sans réserve, sans à priori ! Pour chacun de nous cela signifie ; donner note vie aux autres.

Oui mais qui sont ces autres que je dois aimer ?

C’est d’abord mon conjoint, puisque nous nous sommes offert l’un à l’autre lors de notre mariage, lorsque nous avons fait le grand pas de vouloir partager toute notre vie, de vivre avec l’autre et non pas à côté de lui.

Et ce sont aussi les enfants que nous avons, car ils ne sont pas le fruit du hasard, mais don de Dieu qui nous les confie et qui attend de nous que nous en fassions des être responsables et épanouis, reconnaissant eux aussi l’amour de Dieu pour eux. .

Ensuite seulement pourront venir, la famille plus éloignée, les amis, les collègues de travail, les membres de la paroisse,  les voisins …etc. Cela ne veut pas dire que je dois « moins » les aimer mais que dans la vie il y a un ordre de priorité dans le don même que Dieu me fait ! Et ma « petite famille » comme on dit ici, est le premier lieu où je suis appelé à vivre de l’amour de Jésus !

 Marie nous montre elle aussi ce chemin... Elle n’a pas été une femme révolutionnaire, elle n’a pas été non plus une femme « écrasée » ! Non, elle a simplement et librement consacré tout son cœur, toute son énergie à aimer Jésus et Joseph. Joseph a fait de même ! Et Jésus a grandi au cœur de cet amour, et c’est de cet amour là aussi qu’il a aimé les gens qui l’entouraient.  Vous le voyez aimer  et choyer chacun des membres de notre foyer est capital pour vivre dans l’amour de Dieu. Et cela est source de grandes grâces car lorsque l’on demeure ainsi dans l’amour de Dieu, eh bien, Dieu n’est pas en reste et il nous comble vraiment, au cœur même de tout ce qui peu faire notre vie !

Dans ce passage de St Jean on lit aussi :

« Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. »

Généralement nous pensons que ce passage concerne ceux qui consacrent toute leur vie à Dieu (prêtre, religieux ….) et c’est vrai, mais il ne faut pas s’arrêter là car ce serait vraiment limiter la parole de Dieu. Tout homme est aimé de Dieu, et tout baptisé est appelé, choisi par Jésus. Tout baptisé est aimé d’une façon unique par Jésus ! Donc chacun de nous, ici, est aimé et choisi par Jésus ! Et Jésus ne nous demande pas des choses extraordinaires, impossibles à réaliser, il nous demande simplement d’accueillir son amour pour nous et par voie de conséquence de nous aimer nous-mêmes comme lui nous aime. Nous avons tous fait des choses que nous préférerions ne pas avoir fait ! Nous avons tous en nous des aspects de notre personne soit physique, soit de caractère, que nous n’aimons pas vraiment. Eh bien Jésus nous dit : «  Moi je t’aime, alors aime-toi toi-même comme je t’aime »

 Il n’y a rien dans ce nous sommes ou dans ce que nous avons fait, qui peut faire fuir Jésus !  Et si vraiment dans notre passé il y a eu un évènement qui nous fait vraiment honte, si dans notre présent ou en nous   il y a encore des choses qui ne sont pas selon l’amour de Dieu et qui nous empêche de nous aimer nous-mêmes, alors ne trainons pas, Jésus est là qui nous attend dans le sacrement du pardon, pour nous redonner sa paix et surtout la force de son amour afin que nous devenions de plus en plus capables de tout vivre avec lui. 

Notre Dieu est véritablement  Dieu d’amour, et Dieu de vie ! Demandons donc à Marie d’intercéder pour nous afin que nous sachions accueillir l’amour de Dieu et en vivre chaque jour, dans la vie qui est la nôtre

Myriam de Gemma

Rosaire Vivant 14.05.2013

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-05-23