Luc 3,23-38

Luc 3 23 38awÉvangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,23-38.

Quand il commença, Jésus avait environ trente ans ; il était, à ce que l’on pensait, fils de Joseph, fils d’Éli,
fils de Matthate, fils de Lévi, fils de Melki, fils de Jannaï, fils de Joseph,
fils de Mattathias, fils d’Amos, fils de Nahoum, fils de Hesli, fils de Naggaï,
fils de Maath, fils de Mattathias, fils de Séméine, fils de Josek, fils de Joda,
fils de Joanane, fils de Résa, fils de Zorobabel, fils de Salathiel, fils de Néri,
fils de Melki, fils d’Addi, fils de Kosam, fils d’Elmadam, fils d’Er,
fils de Jésus, fils d’Éliézer, fils de Jorim, fils de Matthate, fils de Lévi,
fils de Syméon, fils de Juda, fils de Joseph, fils de Jonam, fils d’Éliakim,
fils de Méléa, fils de Menna, fils de Mattatha, fils de Natham, fils de David,
fils de Jessé, fils de Jobed, fils de Booz, fils de Sala, fils de Naassone,
fils d’Aminadab, fils d’Admine, fils d’Arni, fils d’Esrom, fils de Pharès, fils de Juda,
fils de Jacob, fils d’Isaac, fils d’Abraham, fils de Thara, fils de Nakor,
fils de Sérouk, fils de Ragaou, fils de Phalek, fils d’Éber, fils de Sala,
fils de Kaïnam, fils d’Arphaxad, fils de Sem, fils de Noé, fils de Lamek,
fils de Mathusalem, fils de Hénok, fils de Jareth, fils de Maléléel, fils de Kaïnam,
fils d’Énos, fils de Seth, fils d’Adam, fils de Dieu.

separ bible

L’histoire de Jésus s’inscrit dans l’histoire de son peuple et dans le plan d’amour de Dieu pour l’humanité.

Le Christ s’est vraiment incarné au sein d’une famille, au sein d’un peuple qui a toute une histoire.

Ceci n’a pas seulement une valeur historique, c’est aussi un appel a vivre notre foi au sein de la famille qui est la nôtre, au sein du peuple qui est le nôtre, dans le temps qui est le nôtre.  

Jésus, en venant ainsi en notre monde nous en montre le chemin. Pour connaitre ce chemin, il faut connaitre Jésus et pour connaitre Jésus il faut prendre le temps de le regarder vivre dans la famille qui était la sienne, dans le pays qui était le sien, dans le temps qui était le sien.

Pour voir cela nous avons les évangiles. Puissions nous prendre le temps, de lire les évangiles pour y regarder le Seigneur en tout son humanité. Puissions-nous ensuite véritablement l’accueillir à Noel.

Myriam de Gemma
Décembre 2016

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2018-01-05