Luc 9,28.36

Matthieu 17 1 9awÉvangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,28.36

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante. Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés. Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait. Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent. Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul. Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

separ bible

Jésus révèle ici à ses disciples les plus proches, sa divinité. Il est bien le Fils de Dieu, le messie envoyer par le Père pour sauver tous les hommes. le Père qui se manifeste par cette parole : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! »

 Par ailleurs apparaissent aussi Moïse et Elie, bien vivants, Dieu est donc bien le Dieu des vivants, et la résurrection existe !  Ceci est important car à l’époque de Jésus, les pharisiens ne croyaient pas à la résurrection.

Cela dépasse bien sûr complètement les apôtres qui ont une réaction toute terrestre, toute humaine,  ‘ « Dressons donc trois tentes »..

Et nous ? Comment recevons-nous le Seigneur dans notre vie quotidienne ? Est-il vraiment le Seigneur qui nous conduit à la vie éternelle, ou est-ce seulement quelqu’un qui nous aide pour notre vie de tous les jours ?

La question peut sembler un peu simpliste, mais il n’en n’est rien, car si je prie Dieu uniquement pour les affaires de ce monde, je suis comme les apôtres qui veulent seulement dresser trois tentes. C’est une réaction humaine, terrestre. Au contraire si je reçois le Seigneur comme le Fils de Dieu, comme Dieu lui-même, et que je mets en lui ma foi pour la vie éternelle, alors la grâce pourra faire son chemin en moi et transformer ma conduite au quotidien en vue de l’éternité.

A nous aussi aujourd’hui Dieu nous dit : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! »

 Myriam de Gemma
Février 2017

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-08-05