Marc 12,1-12

Marc 12 1 12aw

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 12,1-12.

Jésus se mit à parler en paraboles aux chefs des prêtres, aux scribes et aux anciens : « Un homme planta une vigne, il l'entoura d'une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour de garde. Puis il la donna en fermage à des vignerons, et partit en voyage. Le moment venu, il envoya son serviteur auprès des vignerons pour se faire remettre par ceux-ci ce qui lui revenait du produit de la vigne. Mais les vignerons se saisirent du serviteur, le frappèrent, et le renvoyèrent sans rien lui donner. De nouveau, il leur envoya un autre serviteur ; et celui-là, ils l'assommèrent et l'insultèrent. Il en envoya encore un autre, et celui-là, ils le tuèrent ; puis beaucoup d'autres serviteurs : ils frappèrent les uns et tuèrent les autres. Il lui restait encore quelqu'un : son fils bien-aimé. Il l'envoya vers eux en dernier. Il se disait : 'Ils respecteront mon fils.' Mais ces vignerons-là se dirent entre eux : 'Voici l'héritier : allons-y ! Tuons-le, et l'héritage va être à nous !' Ils se saisirent de lui, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne.  Que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons, et donnera la vigne à d'autres. N'avez-vous pas lu ce passage de l'Écriture ? La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire. C'est là l'œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux ! » Les chefs des Juifs cherchaient à arrêter Jésus, mais ils eurent peur de la foule. (Ils avaient bien compris que c'était pour eux qu'il avait dit cette parabole.) Ils le laissèrent donc et s'en allèrent.

separ bible

Voila un texte dur, un texte ou notre première réaction est de juger ces pharisiens qui veulent tuer Jésus. Cependant ce texte s’adresse aussi à nous, car lorsque nous péchons, lorsque nous faisons du mal aux autres c’est à Jésus que nous faisons mal aussi ! 

Certes les pharisiens ont, en leur temps, condamné Jésus, et ils ont pensé être les plus forts. Cependant ils se sont trompés car Jésus, en fait, leur a offert sa vie, par amour ... il nous l'a offerte aussi . Les pharisiens ne l'ont pas compris et n'ont pas su recevoir ce cadeau merveilleux de Dieu . Mais nous aussi, avec nos péchés, avec nos refus de conversion, nous faisons la même chose que les pharisiens !  

Jésus est ce Fils que le Père nous envoie ! Allons-nous, nous aussi, le rejeter et continuer à le faire souffrir par nos refus, nos rejets, nos révoltes…

Jésus nous appelle aujourd’hui à le contempler dans son offrande d’amour pour nous, il nous appelle à recevoir pleinement, de tout notre cœur : « l'œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux »  Et contempler c’est le premier pas pour accepter, pour aimer et pour nous offrir nous-mêmes à l’amour de Dieu au travers de tous les gestes de notre vie.

 Voulons-nous vraiment recevoir Jésus comme notre Seigneur ? notre sauveur ? et vivre avec lui chaque jour de notre vie ? 

Myriam de Gemma
Juin 2013

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2018-06-05