Proverbes 30/ 5-9

Toute parole de Dieu est garantie ; c'est un bouclier pour ceux qui cherchent en lui leur refuge. N'ajoute rien à sa parole : il te le reprocherait comme un mensonge.   Seigneur, je ne te demande que deux choses, ne me les refuse pas avant que je meure ! Éloigne de moi le mensonge et la fausseté, ne me donne ni la pauvreté ni la richesse : accorde-moi seulement de quoi subsister. Car, dans l'abondance, je pourrais te renier en disant : « Le Seigneur n'existe pas. » Et, dans la misère, je pourrais devenir un voleur, et profaner ainsi le nom de mon Dieu.

La parole de Dieu est vie, mais à condition de ne pas la déformer, à condition de ne rien y rajouter de notre point de vue personnel, à condition de ne rien en enlever pour satisfaire notre pensée personnelle. La parole de Dieu est vérité elle ne s’accommode pas de mensonge ou de transformation en vue d’une accommodation à la pensée du monde. Ou on la prend telle qu’elle est, ou on ne la prend pas. 

La parole de Dieu est la voie de la sagesse car elle nous fait nous découvrir dans notre réalité humaine,  et l’être humain doit toujours tenir compte de ses limites. Ni trop riche, ni trop pauvre ; ni trop gâté ni trop éprouvé, car alors il perd sa capacité de bien raisonner, de bien se comporter .devant le Seigneur. Prendre conscience de sa faiblesse humaine c’est prendre conscience de son besoin de Dieu, c’est apprendre à se recevoir totalement de Dieu et à lui rendre grâce en tout et pour tout.

Ajouter un commentaire