Adoration du 01.02.2013

18h00) Signe de croix

Mot d’introduction

Bienvenue à tous, Jésus est venu dans le monde pour faire la volonté de son Père et nous sauver. Rendons grâce au Seigneur pour son œuvre d’amour en notre vie et écoutons sa parole au fond de notre cœur, afin de savoir l’aimer en retour.  

Chant : O oe to’ù Arii, o oe to’ù Faaora, o oe to’ù Atua, e Ietu e .....

 Lc 4, 14-21)

On présenta à Jésus le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L'Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m'a consacré par l'onction. Il m'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux prisonniers qu'ils sont libres, et aux aveugles qu'ils verront la lumière, apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur. Jésus referma le livre, le rendit au servant et s'assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Cette parole de l'Écriture, que vous venez d'entendre, c'est aujourd'hui qu'elle s'accomplit. »

Nous voici aux pieds de Jésus avec tout ce qui fait notre vie, avec toutes nos peines et nos joies. Il est celui qui est venu dans le monde, pour libérer notre cœur de toutes ses chaines, pour ouvrir nos yeux à son amour, pour nous guérir de tout mal.  Déposons donc à ses pieds en toute confiance et reconnaissance, tous nos fardeaux et accueillons Jésus comme notre Seigneur et sauveur 

Silence

(18h15) ) He 10, 1-10

Il est impossible, en effet, que le péché soit enlevé par le sang des animaux. Aussi, en entrant dans le monde, le Christ dit, d'après le Psaume : Tu n'as pas voulu de sacrifices ni d'offrandes, mais tu m'as fait un corps.  Tu n'as pas accepté les holocaustes ni les expiations pour le péché ; alors, je t'ai dit : Me voici, mon Dieu, je suis venu pour faire ta volonté, … C'est par cette volonté de Dieu que nous sommes sanctifiés, grâce à l'offrande que Jésus Christ a faite de son corps, une fois pour toutes.

Jésus n’est pas venu en ce monde seulement pour faire du bien, il a fait bien plus, il s’est offert lui-même en sacrifice d’amour pour nous  offrir le pardon de nos fautes et la vie éternelle. Grâce à Jésus nous sommes nous aussi devenus enfants du Père. Dans l’action de grâce, acceptons de vivre selon la volonté du Père pour la conversion de tous ceux qui sont encore loin de Dieu.

Silence

 (18h30). Mc 3, 31-35)

Comme Jésus était dans une maison, sa mère et ses frères arrivent. Restant au-dehors, ils le font demander. Beaucoup de gens étaient assis autour de lui ; et on lui dit : « Ta mère et tes frères sont là dehors, qui te cherchent. » Mais il leur répond : « Qui est ma mère ? qui sont mes frères ? » Et parcourant du regard ceux qui étaient assis en cercle autour de lui, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, ma mère. »

Le Seigneur nous a donné sa parole comme route de salut. Demandons à l’Esprit Saint la grâce de savoir vraiment l’écouter et la mettre en pratique afin que jamais nous ne soyons séparés de l’amour de Jésus.

Silence

(18h45) Mc 4, 21-25

Jésus disait encore à ses disciples cette parabole :  « Est-ce que la lampe vient pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ? N'est-ce pas pour être mise sur le lampadaire ? Car rien n'est caché, sinon pour être manifesté ; rien n'a été gardé secret, sinon pour venir au grand jour. Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende ! »

Jésus nous a donné sa parole, mais il ne nous la pas donnée seulement pour nous mêmes. Il nous la donnée pour que nous la transmettions aux autres, à tous ceux qui nous entourent.  Offrons nous à vivre cette mission  et demandons la grâce d’en avoir toujours le courage et la sagesse.

Silence

19h00 Mot de conclusion

Il est l’heure maintenant de déposer Jésus au tabernacle, chantons lui encore une fois notre foi et notre amour.

Chant final

Jésus Christ, je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

Fils de Dieu je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

 Signe de croix 

Ajouter un commentaire