Adoration du 18.01.2013

(18h00) Signe de croix

Mot d’introduction

Bienvenue à tous, Jésus est Seigneur, il est le Fils du Dieu Vivant. En cette année de la foi et de la nouvelle évangélisation contemplons le en sa divinité, comme en son humanité et offrons nous à devenir avec lui des « pécheurs d’hommes »  

Chant : O oe to’ù Arii, o oe to’ù Faaora, o oe to’ù Atua, e Ietu e

Hebreux 1/ 1-6

Souvent, dans le passé, Dieu a parlé à nos pères par les prophètes … mais, dans ces jours où nous sommes, il nous a parlé par ce Fils qu'il a établi héritier de toutes choses et par qui il a créé les mondes. …Ce Fils, qui porte toutes choses par sa parole puissante, après avoir accompli la purification des péchés, s'est assis à la droite de la Majesté divine au plus haut des cieux ; et il est placé bien au-dessus des anges, car il possède par héritage un nom bien plus grand que les leurs. En effet, Dieu n'a jamais dit à un ange : « Tu es mon Fils, aujourd'hui je t'ai engendré. » Ou bien encore : « Je serai pour lui un père, il sera pour moi un fils. » Au contraire, au moment d'introduire le Premier-né dans le monde à venir, il dit : « Que tous les anges de Dieu se prosternent devant lui. » 

Jésus Christ est Fils de Dieu ! Lui qui se fait si proche de nous, lui qui se laisse approcher par nous est le tout puissant ! Considérons la grandeur du Christ, en tant que Fils Bien aimé du Père  Il est Celui qui est au dessus des anges ! Il est celui qui purifie tout péché  celui qui nous purifie, qui nous offre son pardon ! Contemplons notre Seigneur et sauveur, Jésus le Christ, le Fils bien aimé du Père.

Silence

(18h15)  Hebreux 4/ 12-16

Elle est vivante, la parole de Dieu, énergique et plus coupante qu'une épée à deux tranchants ; elle pénètre au plus profond de l'âme, … elle juge des intentions et des pensées du cœur. Pas une créature n'échappe à ses yeux, … nous aurons à lui rendre des comptes.  En Jésus, le Fils de Dieu, nous avons le grand prêtre par excellence, celui qui a pénétré au-delà des cieux ; tenons donc ferme l'affirmation de notre foi. En effet, le grand prêtre que nous avons n'est pas incapable, lui, de partager nos faiblesses ; en toutes choses, il a connu l'épreuve comme nous, et il n'a pas péché. Avançons-nous donc avec pleine assurance vers le Dieu tout-puissant qui fait grâce, pour obtenir miséricorde et recevoir, en temps voulu, la grâce de son secours.

La parole de Dieu est sainte juste et exigeante, or nous y manquons souvent. En ce sens nous voila bien condamnés ; mais Jésus est celui qui a pris notre humanité, qui nous a sauvés par sa mort et sa résurrection, alors considérons nos manquements à la Parole, et supplions le Christ de  nous faire miséricorde et de convertir notre cœur à l’écoute et l’obéissance de sa Parole  

Silence

 (18h30). Hébreux 3/7-14

Le Saint-Esprit dit dans un psaume : Aujourd'hui, si vous entendez la voix du Seigneur, n'endurcissez pas votre cœur comme au temps de la révolte, au jour où, dans le désert, vos pères m'ont mis à l'épreuve et défié. ……  Frères, veillez à ce que personne d'entre vous n'ait un cœur perverti par l'incrédulité au point d'abandonner le Dieu vivant. Au contraire, aussi longtemps que dure l'« aujourd'hui » de ce psaume, encouragez-vous les uns les autres, jour après jour, pour que personne parmi vous ne s'endurcisse en se laissant tromper par le péché. Car nous sommes devenus les compagnons du Christ, mais à condition de maintenir fermement, jusqu'à la fin, notre engagement premier.

Dieu nous appelle à être croyant, à ne pas douter de lui, mais il nous appelle aussi à veiller sur la foi de ceux qui nous entourent. Nous savons bien par expérience que nous pouvons témoigner du Christ, mais que par nous-mêmes, nous ne pouvons pas faire que tous croient et vivent de la foi. Alors demandons au Seigneur de venir en aide à nos incapacités Il est le maitre de la Vie. Il est le Seigneur des âmes.

Silence

(18h45) Marc 1, 14-20

Après l'arrestation de Jean Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer la Bonne Nouvelle de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. »  Passant au bord du lac de Galilée, il vit Simon et son frère André en train de jeter leurs filets : c'étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez derrière moi. Je ferai de vous des pêcheurs d'hommes. » Aussitôt, laissant là leurs filets, ils le suivirent. 

Jésus nous appelle nous aussi à devenir des pécheurs d’hommes. C’est un appel fort en cette année de la foi et de la nouvelle évangélisation. Répondre à cet appel implique de nous oublier nous mêmes, d’oublier notre volonté propre pour nous plier à ce que Dieu met en notre cœur, à ce que l’Eglise aussi nous demande. Prenons ces quelques minutes, de silence au pied de Jésus, pour considérer notre appel et la réponse que nous y donnons.

Silence

19h00 Mot de conclusion

Il est l’heure maintenant de déposer Jésus au tabernacle, chantons lui encore une fois notre foi et notre amour.

Chant final

Jésus Christ, je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

Fils de Dieu je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

 Signe de croix 

 

 

Ajouter un commentaire