Adoration du 16.12.2009

(18h30) Signe de croix

Mot d’introduction

Bienvenue à tous. Nous voici dans la troisième semaine de l’Avent, ou Dieu  nous appelle à nous réjouir de ce qu’il vient pour nous sauver, et où il nous appelle aussi à la persévérance dans la conversion de notre cœur. Prenons donc cette heure d’adoration pour lui rendre grâce et pour nous ouvrir encore un peu plus à lui.

Chant : O oe to’ù Arii, o oe to’ù Faaora, o oe to’ù Atua, e Ietu e

Jérémie 24/3.7

Et Yahvé me dit : "Que vois-tu, Jérémie?" Et je répondis : "Des figues. Les bonnes sont excellentes. Les mauvaises sont gâtées, si gâtées qu'on ne peut les manger." 4 - Alors la parole de Yahvé me fut adressée en ces termes 5 - Ainsi parle Yahvé, Dieu d'Israël. Comme à ces bonnes figues, ainsi je veux m'intéresser pour leur bien aux exilés de Juda, que j'ai envoyés de ce lieu au pays des Chaldéens. 6 - Je veux fixer les yeux sur eux pour leur bien, les faire revenir en ce pays, les reconstruire au lieu de les démolir, les planter au lieu de les arracher. 7 - Je leur donnerai un cœur pour connaître que je suis Yahvé. Ils seront mon peuple et moi je serai leur Dieu, car ils reviendront à moi de tout leur cœur.

Dieu nous redit ici qu’il nous aime et qu’il veut que nous vivions et soyons heureux. Il veut nous reconstruire, A noël, Jésus sera là, Dieu au milieu de nous pour nous aimer pour nous sauver. Prenons ce temps d’adoration pour reconnaitre cet amour inépuisable de Dieu pour nous, pauvres pécheurs.

Silence

(18h45) Jean 1/9

Le Verbe était la lumière véritable, qui éclaire tout homme ; il venait dans le monde. 10 - Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l'a pas reconnu. 11 - Il est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas accueilli. 12 - Mais à tous ceux qui l'ont accueilli, il a donné pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom, 13 - lui qui ne fut engendré ni du sang, ni d'un vouloir de chair, ni d'un vouloir d'homme, mais de Dieu.  

Jésus est la vraie lumière de nos vies, nous le croyons, nous l’accueillons.  Par lui nous sommes devenus enfants de Dieu car Diu l’a voulu ainsi. Rendons grâce à Dieu de faire de nous ses enfants bien aimés, et demandons-lui la grâce de nous comporter toujours et de plus en plus comme des enfants aimants. 

Silence

(19h00)  Ps 102/13.22

Mais toi, Yahvé, tu trônes à jamais; d'âge en âge, mémoire de toi! 14 - Toi, tu te lèveras, attendri pour Sion (…) On écrira ceci pour l'âge à venir et un peuple nouveau louera Dieu 20 - il s'est penché du haut de son sanctuaire, Yahvé, et des cieux a regardé sur terre, 21 - afin d'écouter le soupir du captif, de libérer les clients de la mort, 22 - pour répandre dans Sion le nom de Yahvé, sa louange dans Jérusalem,

Jésus se fait homme à noël, il vient sauver l’humanité, non seulement celle qui vivait de son temps mais toute l’humanité. Il vient nous sauver, personnellement, il nous libère de nos chaines, de la mort. Prenons conscience de tout l’amour de Jésus au cœur de notre vie  et louons-le pour son œuvre d’amour en notre cœur, en notre vie.

Silence

(19h15)  Col 1/3.5

Nous ne cessons de rendre grâces au Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, en pensant à vous dans nos prières, 4 - depuis que nous avons appris votre foi dans le Christ Jésus et la charité que vous avez à l'égard de tous les saints, 5 - en raison de l'espérance qui vous est réservée dans les cieux.

Noel est la fête de l’amour qui s’incarne, qui se donne. Jésus se fait homme pour aimer, pour sauver. Notre foi en son amour nous invite aussi au même amour. Offrons donc maintenant à Jésus toute notre personne pour apprendre de lui, à aimer tous ceux qui nous entourent  pour apprendre à les aimer comme lui les aime.

Silence

19h30 Mot de conclusion

Il est l’heure maintenant de déposer Jésus au tabernacle, chantons lui encore une fois notre foi et notre amour.

Chant final

Jésus Christ, je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

Fils de Dieu je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

 Signe de croix 

 

Ajouter un commentaire