Adoration du 23.03.2011

(18h30) Signe de croix

Mot d’introduction

Bienvenue à tous. Jésus nous aime et nous appelle à la conversion, à la charité et à la mission en lui faisant totalement confiance pour notre vie. Adorons Jésus qui nous aime tellement, qu’il nous comble de ses grâces, qu’il nous fait confiance pour travailler à sa mission.

Chant : O oe to’ù Arii, o oe to’ù Faaora, o oe to’ù Atua, e Ietu e

Is 1,10.16-20

Écoutez la parole du Seigneur, vous qui ressemblez aux chefs de Sodome ! Prêtez l'oreille à l'enseignement de notre Dieu, vous qui ressemblez au peuple de Gomorrhe ! Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de ma vue vos actions mauvaises, cessez de faire le mal. Apprenez à faire le bien : recherchez la justice, mettez au pas l'oppresseur, faites droit à l'orphelin, prenez la défense de la veuve. Venez donc et discutons, dit le Seigneur. Si vos péchés sont comme l'écarlate, ils deviendront comme la neige. S'ils sont rouges comme le vermillon, ils deviendront blancs comme la laine. Si vous consentez à m'obéir, vous mangerez les bonnes choses du pays. Mais si vous refusez, si vous vous obstinez, c'est l'épée qui vous mangera.

Le temps du carême est particulièrement le temps où nous avons à nous ouvrir à la parole de Dieu pour grandir sur le chemin qu’il trace devant nous. Reconnaissons devant lui toute notre faiblesse, notre péché. Demandons à Jésus la grâce de prendre le temps de lire sa parole, demandons lui aussi la grâce de nous laisser transformer par elle et de nous y conformer.

Silence

(18h45) Lc 6, 36-38

Jésus disait à la foule : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. »

Le premier commandement de Jésus est de nous aimer les uns les autres comme il nous aime. Jésus nous pardonne sans cesse. Demandons-lui cette grâce de savoir aimer comme lui, de savoir pardonner comme lui. Offrons lui notre vie, afin qu’avec sa grâce, elle devienne fruit de son amour pour tous ceux qui nous entourent.

Silence

(19h00) Mt 20, 17-28

La mère de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, s'approcha de Jésus avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande. Jésus lui dit : « Que veux-tu ? » Elle répondit : « Voilà mes deux fils : ordonne qu'ils siègent, l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, dans ton Royaume. » Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire à la coupe que je vais boire ? » Ils lui dirent : « Nous le pouvons. » Il leur dit : « Ma coupe, vous y boirez ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, il ne m'appartient pas de l'accorder ; il y a ceux pour qui ces places sont préparées par mon Père. »

Jésus est venu nous appelés, il nous a appelés à le suivre d’une façon toute particulière. Mais jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour lui, avec lui ? Mettons nous humblement devant Jésus et demandons-lui cette grâce d’avoir le courage d’affirmer et de vivre notre foi, demandons lui la grâce de l’aimer plus que tout, plus que notre vie.

Silence

(19h15) Jr 17, 5-10

Béni soit l'homme qui met sa confiance dans le Seigneur, dont le Seigneur est l'espoir. Il sera comme un arbre planté au bord des eaux, qui étend ses racines vers le courant : il ne craint pas la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert ; il ne redoute pas une année de sécheresse, car elle ne l'empêche pas de porter du fruit. Le cœur de l'homme est compliqué et malade ! Qui peut le connaître ? Moi, le Seigneur, qui pénètre les cœurs et qui scrute les reins, afin de rendre à chacun selon ses actes, selon les fruits qu'il porte.

Jésus est celui qui peut tout en nous, il connait notre cœur et nous aime d’un immense amour. Adorons Jésus présent, vivant sur l’autel. Offrons nous totalement à lui dans une totale confiance. Il est notre seul Seigneur, notre seul Sauveur.

Silence

19h30 Mot de conclusion

Il est l’heure maintenant de déposer Jésus au tabernacle, chantons lui encore une fois notre foi et notre amour.

Chant final

Jésus Christ, je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

Fils de Dieu je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

Signe de croix

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2012-06-17