Adoration du 15.06.2012

 

Adoration du 15.06.12

(18h) Signe de croix

Mot d’introduction

Bienvenue à tous, nous voici ensemble, aujourd’hui, au pied de Jésus, pour l’adorer dans l’Eucharistie mais aussi pour adorer son Coeur Sacré. Un coeur plein d’amour et de miséricorde, qui nous appelle nous aussi à aimer.

Chant : O oe to’ù Arii, o oe to’ù Faaora, o oe to’ù Atua, e Ietu e

Mc 14 / 22-26

Pendant le repas, Jésus prit du pain, prononça la bénédiction, le rompit, et le leur donna, en disant : « Prenez, ceci est mon corps. » Puis, prenant une coupe et rendant grâce, il la leur donna, et ils en burent tous. Et il leur dit : « Ceci est mon sang, le sang de l'Alliance, répandu pour la multitude.

Jésus est présent, vivant, devant nous. Il est celui qui nous offre la vie éternelle. Il est celui qui nous nourrit chaque jour, pour donner force à notre âme, à notre coeur, à notre corps. Adorons Jésus qui s’offre si généreusement à nous.

Silence

(18h15) Jn 19 / 31-37

Jésus venait de mourir. Comme c'était le vendredi, il ne fallait pas laisser des corps en croix durant le sabbat (d'autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque). Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu'on enlève les corps après leur avoir brisé les jambes. Des soldats allèrent donc briser les jambes du premier, puis du deuxième des condamnés que l'on avait crucifiés avec Jésus. Quand ils arrivèrent à celui-ci, voyant qu'il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l'eau. Celui qui a vu rend témoignage, afin que vous croyiez vous aussi. (Son témoignage est véridique et le Seigneur sait qu'il dit vrai.) Tout cela est arrivé afin que cette parole de l'Écriture s'accomplisse : Aucun de ses os ne sera brisé. Et un autre passage dit encore : Ils lèveront les yeux vers celui qu'ils ont transpercé.

Contemplons Jésus qui s’est offert pour nous sur la croix. Contemplons son Coeur transpercé. Approchons-nous de lui sans crainte, et avec beaucoup de reconnaissance, car il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l’on aime. Contemplons cet amour sans limite de Jésus pour l’humanité et pour chacun de nous

Silence

(18h30) Mt 5 / 23.24

Lorsque tu vas présenter ton offrande sur l'autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là, devant l'autel, va d'abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.

Jésus nous a aimés jusqu’au don total de lui-même, en cela il nous a montré de quel amour nous devions nous aimer les uns les autres. Regardons bien notre coeur, voyons tout ce qui y fait obstacle à l’amour. Demandons pardon au Seigneur et supplions-le de nous accorder la grâce de savoir aimer les autres, comme lui, les aime.

Silence

(18h45) Mt 5 / 13-14

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Vous êtes le sel de la terre. Si le sel se dénature, comment redeviendra-t-il du sel ? Il n'est plus bon à rien : on le jette dehors et les gens le piétinent.

Le monde est loin de Dieu et a besoin de sa lumière. Le monde est sur un chemin de mort et a besoin de retrouver le gout de la vie avec Dieu. Jésus veut que nous soyons sel et lumière au coeur de notre vie. Il nous appelle à révéler son amour, à vivre de sa joie et de son amour. Demandons-lui cette grâce de devenir toujours, de plus en plus, des témoins de son amour, et de la Vie qu’il nous offre.

Silence

19h30 Mot de conclusion

Il est l’heure maintenant de déposer Jésus au tabernacle, chantons lui encore une fois notre foi et notre amour.

Chant final

Jésus Christ, je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

Fils de Dieu je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

Signe de croix

 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2012-07-06