Adoration du 29.06.2012

(18h00) Signe de croix

Mot d’introduction

Bienvenue à tous,  Dieu est le Dieu de la vie, il nous a donné vie. Rendons lui grâce pour cette vie, rendons lui grâce pour la merveille que nous sommes à ses yeux, et entrons dans cette relation d’amour à laquelle il nous appelle.

Chant : O oe to’ù Arii, o oe to’ù Faaora, o oe to’ù Atua, e Ietu e

Jérémie 1/ 4-10

Le Seigneur m'adressa la parole et me dit : « Avant même de te former dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu viennes au jour, je t'ai consacré ; je fais de toi un prophète pour les peuples. »

C’est de Dieu que nous avons reçu notre vie.  Contemplons Jésus, Dieu vivant présent sur l’autel, et rendons-lui grâce pour ce cadeau de la vie.

Silence

(18h15)   Psaume : 138/ 1-15

Tu me scrutes, Seigneur, et tu sais ! Tu sais quand je m'assois, quand je me lève ;
de très loin, tu pénètres mes pensées. Tous mes chemins te sont familiers.
C'est toi qui as créé mes reins, qui m'as tissé dans le sein de ma mère.
Je reconnais devant toi le prodige, l'être étonnant que je suis.

Dieu ne nous a pas tous crées identiques, chacun de nous est pour lui quelqu’un d’unique, quelqu’un qu’il aime, et dont il prend soin. Regardons en nous l’œuvre de Dieu, et rendons-lui grâce pour son œuvre d’amour.

Silence

 (18h30) Psaume : Ps 118/ 33-40

Enseigne-moi, Seigneur, le chemin de tes ordres ;   à les garder, j'aurai ma récompense.
Montre-moi comment garder ta loi,   que je l'observe de tout cœur.
Guide-moi sur la voie de tes volontés,    là, je me plais.
Incline mon cœur vers tes exigences,    non pas vers le profit.
Détourne mes yeux des idoles :   que tes chemins me fassent vivre.
Vois, j'ai désiré tes préceptes :   par ta justice, fais-moi vivre.

Dieu nous a crées, nous a donné vie pour que nous vivions dans l’amour avec lui. Mais nous sommes faibles et pécheurs. Nous ne savons pas l’aimer comme il faut. En reconnaissant nos limites, demandons lui la grâce de la conversion, la grâce de savoir répondre à son amour en correspondant à son attente, à sa volonté.

Silence

(18h45) Jean 21/ 15-19

Après le repas au bord du lac, Jésus ressuscité dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t'aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. »

Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t'aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. »

Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, est-ce que tu m'aimes ? » Pierre fut peiné parce que, pour la troisième fois, il lui demandait : « Est-ce que tu m'aimes ? » et il répondit : « Seigneur, tu sais tout : tu sais bien que je t'aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis. 

Ses paroles que Jésus a adressées à Pierre, il nous les adresse à nos aussi ! Il nous appelle a aimer son peuple, à servir son peuple Oui, Jésus nous demande personnellement : « m’aimes-tu ? »  Prenons le temps de la réponse devant Jésus, présent et vivant sur l’autel ; et écoutons sa parole au fond de notre cœur.

Silence

19h00 Mot de conclusion

Il est l’heure maintenant de déposer Jésus au tabernacle, chantons lui encore une fois notre foi et notre amour.

Chant final

Jésus Christ, je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

Fils de Dieu je t’adore, je te donne ma vie, je t’aime tant

 Signe de croix 

 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2012-07-04