KerAnna 07.2018

Logo kerannaKerAnnA
Avec Sainte Anne, veiller et aimer !
N° 7/2ème année
Juillet 2018

Bonjour à tous !

Et bienvenue à nos nouveaux amis de langue allemande, d’Allemagne et de Suisse … et merci à notre généreuse  traductrice ! En ce mois où la nature est si belle, nous allons admirer la création et en faire notre action de grâces. Et notre chère sainte Anne, reine de ce mois, saura nous y aider.

La « bouchée » du mois :   Créateur de la terre 

Je crois en Dieu le Père Tout-Puissant, Créateur du Ciel et de la Terre. Nous avons vu précédemment que le Ciel était le monde des anges. Nous allons voir maintenant que la Terre est à la fois le monde des hommes, et ce magnifique écrin que Dieu a créé pour nous accueillir.

1. Une idée première :

• Dieu avait d’abord créé les anges, de purs esprits, à l’image de l’Esprit-Saint. Puis dans son amour il avait imaginé une autre sorte de créature : l’être humain, à l’image du Fils cette fois. Une créature avec un corps, qui avec son corps et par son corps pourrait devenir pleinement enfant de Dieu.

• Alors, comme un papa qui prépare un berceau pour son nouveau-né, Dieu voulut préparer un lieu pour recevoir l’être humain. Un lieu paisible et beau qui l’abriterait, le nourrirait et où il serait heureux. Il commença donc par créer l’univers, puis la terre et la nature.

2. Un écrin de beauté :

• La Bible nous présente cette création symboliquement comme une suite de six jours de "travail" divin qui s’achèvent sur le "repos" du septième jour (CEC 337). Et ces jours vont deux par deux, comme ceci :

                                   1er                   "        4ème  

                                   2ème   "        5ème               7ème

                                   3ème   "        6ème

• Le premier jour, Dieu créa   la lumière ; et le quatrième jour, les « lampes » : le soleil, la lune et les étoiles, qui dans d’autres civilisations étaient considérés comme des dieux.

• Le deuxième jour, Il plaça une voûte entre les eaux d’en-haut et les eaux d’en-bas ; et le cinquième Il créa les oiseaux et les poissons.

• Le troisième jour, Il fit émerger la terre, puis y fit pousser la végétation ; et le sixième, il y ajouta les animaux terrestres et, en apothéose, l’être humain.

• Puis ce fut chabbat, le jour par excellence de Dieu. Un temps de repos et de délices voué à l’émerveillement, à la louange et à la gratitude, à la communion de cœur entre la créature et son Créateur. Un bonheur sans fin.

Prenons quelques minutes pour contempler ces sept « jours » de la création, et pour en remercier le Créateur, notre Abba plein d’amour. Remercions-le pour les anges, le soleil, la lune et les étoiles, le ciel et les oiseaux, l’eau et les poissons, la terre et les plantes, les animaux, l’être humain, et pour Lui-même.

La prochaine fois, nous nous contemplerons plus précisément la création de l’être humain.

Le Saint du mois

En ce mois de juillet, comment ne pas penser à sainte Anne, que nous fêtons le 26 avec saint Joachim ?

• Une légende rapporte que sainte Anne apparut pour la toute  première fois dès avant l’an mil, à 2010m d’altitude, à Vinadio en Italie, à une soixantaine de kilomètres au nord de Nice. Elle serait apparue sur un rocher, à une jeune bergère du nom d’Anna Bagnis et lui aurait montré l’endroit où elle désirait que soit construite une chapelle. Ce sanctuaire attire toujours de nombreux pèlerins. Mais sainte Anne n’y a rien dit !

• Sa première manifestation officielle eut lieu en Bretagne, à Keranna, en 1623, dans la maison de Guillemette et Yvon Nicolazic, sous la forme d’une main tenant un flambeau. Keranna, la future Ste Anne d’Auray, comptait alors sept fermes pour une cinquantaine d’habitants.

• Puis elle apparaît de nouveau à Yvon Nicolazic, toujours à Keranna, près de la fontaine du village : J’ai choisi ce lieu par inclination de mon coeur. Dieu veut que j’y sois honorée.

• Le recteur de la paroisse veut savoir de façon sûre de qui il s’agit. La réponse vient le 25 juillet 1624 : Me zo Anna, mamm Mari, Je suis Anne, la mère de Marie.

• Puis sainte Anne livre un nouveau message : Dans la pièce de terre appelée le Bocenno, il y a eu autrefois, même avant qu’il n’y eût aucun village, une chapelle dédiée en mon nom … Je désire qu’elle soit rebâtie au plus tôt. Yvon Nicolazic et ses amis, conduits par le flambeau de sainte Anne,  y retrouveront son ancienne statue. Et ce sera le début des pèlerinages.

" Que désire sainte Anne ? Un lieu de prière ! Et le premier est notre cœur !

" Que choisit sainte Anne ? Un rocher (lieu de solitude), une maison (lieu de vie familiale), une fontaine (lieu public).

" Que montre sainte Anne ? Un flambeau qui vient éclairer une famille dans la nuit : le flambeau de la foi.

" Que nous rappelle sainte Anne ? Qu’elle est la maman de Marie. Et donc la grand-mère de Jésus. Et donc la nôtre. Et qu’elle était déjà là, avant le village ! Une mamy de toujours !

La pratique du mois

• Peut-être pourrions-nous faire plusieurs petites pauses-merci chaque jour, en regardant tout simplement par la fenêtre :

Abba plein d’amour, merci pour … (tel arbre, tel massif de fleurs, tel chat, tel voisin …), et merci pour toi-même !

Et nous allons pouvoir aussi prendre ou reprendre notre petit chapelet de sainte Anne :

1er mystère :               En l'honneur de Jésus.

2ème mystère :                       En l'honneur de Marie.

3ème mystère :                       En l'honneur de Sainte Anne.

À chaque mystère, nous dirons :

- 1 Notre Père
          - 5 Je Vous salue Marie
          - 1 Gloire au Père
          - 1 invocation :   Jésus, Marie, Sainte Anne,

priez pour nous, pour l’Église et pour le monde,

pour les vivants et pour les morts !
 

  L’intercession du mois

Avec sainte Anne et saint Joachim, prions :

- pour tous les sanctuaires et paroisses dédiées à sainte Anne.

- pour tous les grands parents, et spécialement pour ceux qui sont privés de leurs petits enfants.

- pour Ria, notre première lectrice de Hollande, décédée d’une crise cardiaque. Que le Seigneur l’accueille à bras ouverts !!!

- aux intentions du pape François pour ce mois de juillet : Pour que les prêtres qui souffrent de la fatigue et de la solitude dans leur travail pastoral, soient aidés et consolés par l’amitié du Seigneur et de leurs frères.

- et toujours aux intentions de tous les amis de KerAnnA.

Pour tout renseignement, s’adresser à : frat.keranna@gmail.com

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-11-02