KerAnna 08.2018

Logo kerannaKerAnnA
Avec Sainte Anne, veiller et aimer !
N° 8-9/2ème année
Août-septembre 2018

Bonjour à tous !

Et bienvenue aux nouveaux. Nous avons cette année décidé de mettre ensemble août et septembre, pour donner un peu de repos à nos traductrices ! Et nous nous mettrons dans le cœur de sainte Anne pour vivre les quatre grandes fêtes mariales qui nous attendent : les 15 et 22 août, et les 8 et 15 septembre.

La « bouchée » du mois :  L’être humain

Nous avons vu que Dieu, notre Abba plein d’amour, avait créé le ciel (les anges) et la terre (notre écrin). Nous allons étudier maintenant ce que notre foi nous dit de l’être humain.

1. La double texture de l’être humain :

• La Bible nous parle avec les images de son époque. Elle nous dit que Dieu façonna l’être humain (l’adam) à partir de la terre (la adamah) puis souffla dans ses narines. C’est une façon de nous dire que nous sommes terrestres, mais que nous avons en nous la vie reçue de Dieu.

2. Le défi de l’être humain :

• Puis la Bible ajoute que Dieu planta un jardin d’Éden (= « de délices ») et y plaça l’homme, « pour le cultiver et le garder ». Donc pour faire perdurer les délices de Dieu. Quelle mission !

• Puis Dieu donna à l’homme une règle de vie, toute simple : Tu peux manger les fruits de tous les arbres du jardin ; mais de tel arbre, tu n’en mangeras pas  (Gn 2, 16-17). C’était au fond un défi d’amour : tu peux tout faire, sauf une minuscule chose - manger du fruit d’un seul arbre. Par amour.

• Or il se trouve que cet arbre était celui de la connaissance du bien et du mal, celui qui permet à la fois, selon les deux sens du verbe connaître, de faire l’expérience du mal, et de pouvoir dire ce qui est bien ou mal. Ce qui était du ressort de Dieu.

3. L’égalité de la femme :

• Puis Dieu vit qu’il y avait dans son jardin de délices une chose qui n’était pas assortie à la création, qui n’était pas bonne : la solitude. Et il décida d’y remédier et d’amener à l’homme une aide qui lui corresponde (v.18). Il lui amèna des animaux : chien, chat, canari, poisson rouge, âne, bœuf, chameau … . Des compagnons et des aides, mais qui ne comblent pas son cœur profond : il leur manque la parole !  

• Alors Dieu inventa un être extraordinaire, la femme. Un être qu’il tire non plus de la terre, mais du côté de l’homme. Façon de nous dire qu’ils sont égaux, comme les deux vantaux d’une même porte.

• Et l’homme s’éveilla et s’émerveilla : Cette fois-ci, voilà l’os de mes os et la chair de ma chair ! (v.23)

• Et tous les deux, l’homme et sa femme, étaient nus, et ils n’en éprouvaient aucune honte l’un devant l’autre (v.25). Ils étaient en vérité l’un face à l’autre, sans voile, sans fioriture. Dans la lumière. Et ils étaient infiniment beaux.

4. La splendeur de l’homme et de la femme :

• Dans un autre passage (Gn 1,26), Dieu avait dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance. Et l’être humain était devenu une icône de Dieu, un Christ par avance.

• Et Dieu avait manifesté en lui ses deux grands attributs que sont la justice et la miséricorde : Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme (v.27). Et c’était l’homme et la femme ensemble qui formaient l’icône de Dieu, chacun avec ses dons propres.

Nous verrons prochainement ce qu’il en est advenu.

Le Saint du mois

Nous allons regarder sainte Claire, qui fut toute transparente à Dieu et que nous fêtons le 11 août. Elle naît à Assise, d’une famille noble, puis suit sa famille à Pérouse, pendant cinq ans, avant de revenir dans sa ville natale.

Un jour, en 1210, saint François vient prêcher à Assise, et elle est séduite par sa lumière, sa joie, sa vie pauvre et toute donnée au Christ. Elle parvient à le rencontrer, grâce à son cousin Rufin qui a déjà rejoint saint François, et ils organisent en secret sa fuite hors de la maison familiale. C’est le soir des Rameaux 1212 qu’elle peut enfin le rejoindre à  la Portioncule, avec son amie Bonne. Elle a 18 ans, il en a une douzaine de plus. Il lui coupe les cheveux, et elle se donne à Dieu pour toujours. Elle vivra à Saint Damien.

Rapidement d'autres jeunes filles la rejoignent, dont ses deux sœurs Agnès et Béatrice, ainsi que sa  maman Ortolana. On les appelle les 'Pauvres Dames', et d'autres monastères voient le jour. Émerveillé par leur mode de vie, le Pape Innocent III leur accorde 'le privilège de pauvreté', c’est-à-dire le droit de ne posséder aucun bien foncier, ce qui fut une exception unique aux règles du Droit Canon de l’époque. Les papes suivants tenteront d’intervenir, pour permettre aux Clarisses d’avoir une relative sécurité, mais Claire refusera de toutes ses forces, voulant rester fidèle à Dame Pauvreté.

En 1252, le pape Innocent IV accepte leur Règle de vie. La bulle d'approbation arrive le 9 août 1253, et Claire mourra deux jours plus tard, tenant avec bonheur la bulle dans ses mains et s’écriant : Oh Dieu, soyez béni de m'avoir créée !

Dans son humilité, elle se disait servante du Christ et petite plante du bienheureux François, pourtant elle fut la première femme de l'histoire de l'Église à rédiger une règle qui fut soumise à l'approbation papale.

Et en toutes choses, elle donna l'exemple. Elle guérit ses sœurs malades, elle multiplia leurs provisions. Et lorsque par deux fois les Sarrazins envahirent le pays, menaçant son Monastère et Assise, elle pria devant  le Saint Sacrement et les assaillants s'enfuirent, pris d'une panique inexplicable. Son contemporain Thomas de Celano dira d’elle : Claire est son nom, sa vie est toute claire, son âme est bien plus claire encore.

Faisons nôtre sa bénédiction : Que le Seigneur soit toujours avec vous et soyez toujours et partout avec Lui !

La pratique du mois

Rien de plus simple : nous avons à cette époque de l’année un grand nombre de fruits à notre disposition. Dégustons chacun comme un cadeau personnel de Dieu, un délice qu’Il a imaginé pour nous réjouir. Et de temps en temps, renonçons à l’un ou l’autre. Une occasion de grandir en amour.

L’intercession du mois

Avec sainte Anne et sainte Claire, prions :

- pour les adolescents, pour qu’ils choisissent des modèles qui vont les aider à grandir dans la  lumière et l’amour vrai.

- aux intentions du pape François pour ce mois d’août : Pour que les décisions économiques et politiques protègent les familles comme trésor de l’humanité.

 - et à ses intentions pour le mois de septembre : Pour que les jeunes du continent africain aient accès à l’éducation et au travail dans leur propre pays.

- et toujours aux intentions de tous les amis de KerAnnA.

Pour tout renseignement, s’adresser à : frat.keranna@gmail.com

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-11-02