ROME AUDIENCE DU 22 OCTOBRE 2018

Cq5dam thumbnail cropped 750 422I. Paroles du Père Général :

SALUTATION AU SAINT PÈRE, LE PAPE FRANÇOIS, LORS DE L’AUDIENCE AVEC LES PÈRES CAPITULAIRES

Saint Père,

En tant que Supérieur Général réélu et reconfirmé de la Congrégation Passioniste,  j’ai l’honneur de vous saluer aujourd’hui au nom de mes frères rassemblés ici avec grand enthousiasme en votre présence, dont la plupart sont les Capitulaires participant au 47ème Chapitre Général de la Congrégation qui s’est ouvert le 6 octobre et s’achèvera le 27 octobre.

Nous vous remercions sincèrement, Saint Père, d’avoir accepté de nous rencontrer en audience malgré votre emploi du temps chargé ; nous avons bien conscience, en effet, que vous participez au Synode des Évêques qui a lieu en ce moment. Merci de nous faire l’honneur et le privilège de pouvoir passer ce bref moment avec vous.

Je veux vous assurer, Saint Père, que tous nos frères dans la Congrégation, qui gardent vivante et promeuvent la mémoire de la Passion de Jésus dans 63 pays, soutiennent par la prière le ministère pétrinien qui vous a été confié, conscients des nombreux défis qui l’accompagnent. Quant à nous, nous nous sentons vraiment soutenus et fortifiés par votre magistère et par votre humble et authentique témoignage de vie joyeuse de l’Évangile.

Nous vous remercions en particulier de partager vos intuitions de foi et de spiritualité sur le mystère de la Croix de Jésus qui nous fait entrer dans le coeur miséricordieux de Dieu. Cela nous a inspiré et nous a aidé à approfondir le charisme et la spiritualité de notre fondateur, St Paul de la Croix, qui en contemplant la Passion de Jésus a fait l’expérience de « la plus grande, la plus merveilleuse des œuvres de l’amour de Dieu ».

Le thème sur lequel nous réfléchissons pendant ce 47ème Chapitre Général est « Renouveler notre Mission : Gratitude, Prophétie, Espérance ». Ce thème, nous désirons le garder devant les yeux non seulement pendant ce Chapitre mais aussi en vue du troisième centenaire de la fondation de notre Congrégation, que nous commémorerons en 2020. La route et le processus vers cet événement significatif de notre Congrégation a été lancée pendant ce Chapitre Général. Votre forte insistance, Saint Père, sur l’évangélisation et la mission de proclamer la joie de l’Évangile aux pauvres et d’aller en mission aux périphéries et aux marges a été pour nous un encouragement et un défi. Néanmoins, nous savons aussi que pour nous, Passionistes, cette mission doit être centrée sur le Christ Crucifié et en relation avec l’humanité crucifiée et souffrante et notre planète aujourd’hui. Notre réponse à l’appel constant de l’Évangile à la conversion et à la repentance dans la mission du Royaume de Dieu est le chemin de sainteté et le renouvellement de nos personnes pour la fécondité de notre mission.

Nous espérons vivement que les fruits issus de notre Chapitre Général et la commémoration du Jubilé de la Congrégation seront la réponse à la grâce de Dieu pour notre renouvellement en tant que Passionistes et nous aidera :

- à approfondir notre engagement à garder vivante la mémoire de la Passion de Jésus comme expression ultime de l’amour de Dieu pour tous les hommes et toute la création ;

- à trouver des moyens nouveaux et contemporains de promouvoir la « Memoria Passionis » ;

- et à renouveler notre mission de proclamer l’Évangile de la Passion dans le contexte d’aujourd’hui.

Impatients d’entendre vos paroles d’invitation et d’encouragement, Saint Père, je termine mes remarques en vous assurant de notre estime sincère et de notre obéissance, ainsi que de nos prières pour votre personne et pour votre service dans la mission de l’Église. Nous vous remercions pour votre authenticité, votre courage, et votre direction douce mais ferme du Peuple de Dieu.

Au nom de toute la Famille Passioniste, je vous demande humblement, Saint Père, de bien vouloir prier pour le renouvellement et l’efficacité de notre bien-aimée Congrégation et de nous accorder à tous votre bénédiction apostolique.

« Que la Passion de Jésus soit toujours en nos cœurs ! »

P. Joachim Rego CP, Supérieur Général, le 22 octobre 2018

  separ text passio

II. Réponse du Pape François :

DISCOURS DU PAPE FRANCOIS AUX PARTICIPANTS DU CHAPITRE GÉNÉRAL DE LA CONGRÉGATION DE LA PASSION DE JÉSUS-CHRIST (PASSIONISTES)

Chers frères,

Je suis heureux de vous rencontrer à l’occasion de votre Chapitre Général et je remercie le Supérieur pour ses paroles. Ces jours-ci, vos réflexions ont été guidées par le thème « Renouveler notre Mission : gratitude, prophétie et Espérance ». Ces trois mots : gratitude, prophétie et espérance expriment l’esprit avec lequel vous souhaitez stimuler votre Congrégation à un renouvellement de sa mission. De fait, en plus de l’élection du gouvernement de votre Institut, vous proposez de mettre en place un nouveau chemin de formation continue pour vos communautés, enraciné dans l’expérience de la vie quotidienne ; et vous vous proposez également de conduire un discernement sur votre méthodologie pastorale dans votre approche des générations plus jeunes.

Votre Fondateur, Saint Paul de la Croix, s’est donné à lui-même et a donné à ses compagnons la devise suivante : « Que la Passion de Jésus-Christ soit toujours dans nos cœurs ». Son premier biographe, St Vincent-Marie Strambi, dit de lui : « Il semblait que Dieu Tout-Puissant avait choisi le Père Paul, d’une manière spéciale, pour enseigner aux gens comment le chercher dans l’intériorité de leur propre cœur ». St Paul de la Croix voulait que vos communautés soient des écoles de prière où ils pourraient faire l’expérience de Dieu. Il a vécu sa propre sainteté entre l’obscurité et la désolation, mais aussi avec une joie et une paix qui ont touché ceux qui l’ont rencontré.

Au coeur de votre vie et de votre mission se trouve la Passion de Jésus, que votre Fondateur a décrit comme « la plus grande, la plus merveilleuse des œuvres de l’amour de Dieu  » (Lettres II 499). Le vœu qui vous distingue, et par lequel vous vous engagez à garder vivante la mémoire de la Passion, vous place au pied de la croix, d’où jaillit l’amour guérissant et réconciliant de Dieu. Je vous encourage à être des ministres de guérison spirituelle et de réconciliation, ce dont a grandement besoin notre monde d’aujourd’hui marqué par des souffrances anciennes et nouvelles. Vos constitutions vous appellent à vous consacrer à « l’évangélisation et à la réévangélisation du peuple, avec une prédilection pour les pauvres dans les régions les plus abandonnées » (Const.70). Votre proximité avec les gens, qui s’exprimait traditionnellement par des missions populaires, par la direction spirituelle et par le sacrement de la Pénitence, est un témoignage précieux. L’Église a besoin de ministres qui parlent avec tendresse, qui écoutent sans condamner et qui accueillent avec miséricorde.

L’Église aujourd’hui perçoit fortement l’appel à sortir d’elle-même pour aller aux périphéries, à la fois géographiques et existentielles. Votre engagement à embrasser de nouvelles frontières de mission implique non seulement d’aller vers de nouveaux territoires pour y apporter l’Évangile, mais aussi de répondre aux nouveaux défis de notre époque, tels que les migrations, le sécularisme et le monde digital. Ceci veut dire être présents dans ces situations où les gens font l’expérience de l’absence de Dieu et essayer d’être proches de ceux qui, d’une manière ou d’une autre, souffrent.

En ce temps de transformations, qui est plutôt un changement d’ère, vous êtes appelés à être attentifs à la présence et à l’action de l’Esprit-Saint en lisant les signes des temps. À nouvelles situations, nouvelles réponses. St Paul de la Croix était très créatif dans sa réponse aux besoins de son temps, reconnaissant, comme il le dit dans la Règle, que « l’amour de Dieu est très ingénieux, et c’est moins par des paroles que par des actes et des exemples qu’on en donne des preuves » (Règle 1775, XVI). Une fidélité créative à votre charisme vous permettra de répondre aux besoins des gens d’aujourd’hui en restant auprès du Christ souffrant afin d’apporter sa présence à un monde qui souffre.

Votre Congrégation a donné au peuple de Dieu de nombreux exemples de sainteté. Nous pensons  à St Gabriel de l’Addolorata, un jeune homme dont la manière joyeuse de suivre le Christ parle encore aux jeunes d’aujourd’hui. Le témoignage des Saints et des Bienheureux de votre famille religieuse manifeste la fécondité de votre charisme et offre des modèles pour vous inspirer dans vos choix apostoliques. La force et la simplicité de votre message, qui est l’amour de Dieu révélé sur la croix, peut encore parler à la société d’aujourd’hui qui a appris à ne pas croire aux seuls mots mais à n’être convaincue que par des faits. Pour de nombreux jeunes qui cherchent Dieu, la Passion de Jésus peut être une source d’espérance et de courage, en leur montrant que chacun est aimé personnellement et totalement. Que votre témoignage et votre apostolat continuent à enrichir l’Église, et que vous demeuriez toujours proches du Christ crucifié et de son peuple souffrant.

Que la Bénédiction Apostolique, que je vous accorde maintenant, à vous capitulaires et à toute la famille Passioniste, vous accompagne sur votre route. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Merci.

Pape François.

Ajouter un commentaire