Bernard Kryszkiewicz

bernard-kryszkiewic.jpg

Bernard Kryszkiewicz est né en 1915 à Mlawa en Pologne. Il est le septième enfant de la famille. Tandis que son père est hostile à l'idée de voir son fils devenir prêtre, sa mère Apollonia au contraire l'y encourage, et obtient du passioniste Bartolomeo Rapetti qu'il l'admette dans leur séminaire de Przasnysz, première maison ouverte par la congrégation en Pologne. Bernard a alors 13 ans. Il est très vite séduit par la vie et les valeurs des religieux. Il entre au noviciat (situé dans la même maison) en 1933, où il mène une vie si fervente qu'elle ne tarde pas à devenir exemplaire. Admis à la profession, il commence sa formation. Mais un mal de tête intense et obsédant rend ses études de plus en plus difficiles. En 1938, il est ordonné prêtre à Rome. Il écrit à cette occasion: "Je ne donnerais pas 5 minutes vécues dans les catacombes, même pour 5 ans vécus dans le monde ! En cette terre irriguée par le sang des martyres, j'ai compris que la vie n'a de sens que si elle est offerte à Celui qui nous l'a donnée. Pour cela, il faut accomplir fidèlement, et jusqu'à l'héroïsme, sa (divine) volonté". En décembre 1938, il est de retour en Pologne. Là, il assiste au déchaînement de la barbarie nazie. Plusieurs de ses confrères sont emprisonnés, torturés et tués. Sa chère soeur Marietta elle aussi est envoyée en camp de concentration. Néanmoins, il ne veut pas désespérer, et refuse de toutes ses forces "d'être distrait du monde merveilleux de Dieu, dans lequel (il s)’efforce de (s)’immerger complètement". Ce qui paraît être une fuite est au contraire le noble combat de l'amour refusant de s'effacer devant l'horreur des ténèbres ! En 1945, il est terrassé par une crise de typhus. Il meurt sur ces mots d'éternité : "Jésus je t'aime".

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2015-11-24