Ven Germano Ruoppolo

 germano-ruoppolo2.jpg

Le P. Germano est surtout connu pour avoir été le directeur spirituel d’une grande sainte, Gemma Galgani (1878-1903), qu’il fit connaître au public par ses publications.

Germano Ruoppolo naît à Vico Equense (Italie), en 1850. A 5 ans, il fait sa première communion ; dès lors, l'eucharistie sera au centre de sa vie. Enfant surdoué, doté d’une immense curiosité intellectuelle, il soutient publiquement à 12 ans une question disputée en philosophie !

Chez les passionistes, où il entre à 15 ans, son maître des novices est Bernard Silvestrelli. Germano fait sa profession religieuse en 1866, et poursuit ses études dans la maison des passionistes de Rome. Les troubles politiques poussent ses supérieurs à l'envoyer en Belgique pour y achever plus paisiblement ses études. Il est ordonné prêtre en 1872. De retour à Rome, il devient professeur de théologie, éblouissant ses étudiants par la clarté et la profondeur de ses enseignements. Il sait rendre accessibles les spéculations les plus abstruses. Pourtant, le jeune homme est candide et transparent comme un enfant ! Il s'adonne aussi avec succès à l'archéologie.

En 1900 Germano fait la connaissance de Gemma Galgani, dont il devient le directeur spirituel. Avant même de le rencontrer, Gemma l’avait connu par une vision : Jésus le lui montra priant devant le tabernacle. Germano était en effet un homme de prière. Il fut pour elle un père aimant, qui sut la défendre des critiques et des calomnies suscitées par l’incompréhension de ce qu’elle vivait. Gemma portait en effet dans son corps les blessures de la croix (les stigmates). Le pape Léon XIII songeait à faire de Germano un évêque. Vite, Germano écrit à Gemma afin qu’elle obtienne de Jésus de l’exempter d’une telle responsabilité. Gemma lui obtient cette faveur. Il pourra dès lors s’occuper d’elle jusqu’à sa mort, et au-delà aussi. Gemma meurt en 1903. C’est en corrigeant la quatrième édition de sa biographie de ste Gemma que le Père Germano meurt à son tour, emporté par une hémorragie cérébrale ! Nous sommes en 1909. L'Eglise l'a proclamé vénérable en 1995.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2015-11-24