Ven Nazareno Santolini

 nazareno-santolini2.jpg

Nazareno Santolini naît à Caldarola (Italie) en 1859. Son père est médecin. A 12 ans, il est envoyé au collège Capranica à Rome, où il retrouve son frère Nicolas. Il devient le compagnon du futur pape Benoît XV et de plusieurs cardinaux. Lors de son retour dans sa maison familiale pour les vacances, on ne le reconnaît plus. Lui si chahuteur, on le trouve désormais en recueillement dans l'église ! A Rome, lors d'une visite de sa classe chez les religieux passionistes, Nazareno est frappé par l'humilité "surnaturelle" du frère qui les accueille. Il ne l'oubliera plus ! A 22 ans, il déclare vouloir devenir passioniste. En 1881, il arrive chez les passionistes de Rome, demandant à être reçu comme simple frère. Mais le supérieur général, Bernard Silvestrelli, s'y oppose, lui imposant de suivre la formation sacerdotale. Le jeune homme devient vite un modèle pour ses compagnons de noviciat, et fait sa profession religieuse l'année suivante. Comme il est en avance dans ses études, il est ordonné prêtre dès 1883. Deux ans plus tard, il est nommé assistant spirituel des étudiants passionistes de Rome.

En 1893, Nazareno devient maître des novices. Comme il n'a pas atteint l'âge prévu canoniquement pour cette charge délicate, on demande une dispense spéciale, signe de la confiance de ses supérieurs à son égard. Il exercera cette charge durant 29 ans ! Il est un père affectueux pour les jeunes, en même temps qu’un maître exigeant. Il est aussi un exemple constant, passant des nuits entières en prière, dont il dira : "La prière est l'omnipotence de l'homme, et la faiblesse de Dieu". Il formera 439 novices à l'esprit de Règle de st Paul de la croix, et occupera également d'autres fonctions de supérieur dans la congrégation. En 1928, alors qu’il est âgé de 69 ans, le provincial lui demande de nouveau d'assumer la charge du noviciat, et ce malgré ses protestations relatives à sa mauvaise santé. Le provincial confie à cette occasion à un religieux : "L'ombre seule du P. Nazareno suffirait à former et à rendre saints les novices". Il meurt saintement au mont Argentario, en 1930. Il fut déclaré vénérable en 1989.

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2015-11-24