Ven Noberto Cassinelli

 norbertocassinelli.jpg

Dominique Cassinelli naît à Gênes (Italie) en 1829, dans une famille aisée de 7 enfants. Il est un enfant chahuteur, bien difficile à canaliser. Une seule menace parvient à l'arrêter : le priver d'école ! Ce détail montre combien sa personnalité pouvait être paradoxale. Il crée une surprise générale en entrant en 1843 au séminaire de Chiavari pour devenir prêtre. Il est décidé de changer du tout au tout ; et c'est ce qui advient en effet. Mais le séminaire ne le contente pas. Aussi décide-t-il de rejoindre les Passionistes. Il entre au noviciat en 1847, prenant le nom de Norberto (Norbert), fait sa profession l'année suivante, puis  est ordonné prêtre en 1851.

En 1854, Norberto est envoyé à Morrovalle comme vice-maître des novices. Il y fait la connaissance 2 ans plus tard du futur st Gabriel de l'Addolorata, dont il devient l'ami. Gabriel meurt en 1862, au moment où l'Italie traverse une grave crise religieuse, qui durera jusqu'en 1867. Sur ordre du gouvernement, les 6 retraites de sa province sont fermées, et les religieux sont contraints de se disperser, se réfugiant chez les amis qui veulent bien les accueillir. Sa province religieuse compte alors 120 religieux. Il devient provincial au cours de cette période troublée : son rôle consiste à rester en relation avec les religieux, et à les encourager à tenir bon. En 1878, il est élu second consulteur général de l'ensemble de la congrégation, pour assister le nouveau général, Bernard Silvestrelli. Son mandat achevé, Norberto est élu de nouveau provincial. En 1908, il a la joie d'assister à la béatification de son ami Gabriel de l'Addolorata. Il meurt en 1911. L'Eglise l'a proclamé vénérable en 1994.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2015-11-24