Neuvaine au Saint Curé d’Ars (du 27 juillet au 04 août)

Curedars2 1

Premier jour
Saint Jean Marie Baptiste Vianney, né d'une mère profondément chrétienne, vous avez reçu d'elle, avec la foi, l'amour de Dieu et de la prière. Tout petit encore, on vous surprenait agenouillé devant la statue de Marie. Votre âme était naturellement portée vers les choses d'en Haut. Cependant qu'il vous en a coûté quand vous avez dû répondre à votre vocation! Que d'obstacles, que de contradictions de la part des hommes! Puis comme vous avez lutté et souffert pour devenir le prêtre parfait que vous avez été ! Mais votre esprit de foi si profond vous a soutenu en tous vos combats.
Grand Saint, vous savez les désirs de mon âme: je voudrais mieux servir le Dieu dont j'ai reçu déjà tant de bienfaits. Pour cela, obtenez-moi plus de courage et surtout plus d'esprit de foi. Beaucoup de mes pensées, de mes paroles, de mes actions sont inutiles pour ma sanctification et mon salut, parce que cet esprit surnaturel n'anime pas assez ma vie. Faites qu'il en soit autrement à l'avenir.
On récitera ce qui suit chaque jour :
Saint Curé d'Ars, j'ai confiance en votre intercession. Pilez spécialement pour moi pendant cette neuvaine. (Désigner ici la faveur que l'on désire.)

1 PATER, 3 AVE, GLORIA PATRI.

Deuxième jour
Saint Jean Marie Baptiste Vianney, quelle confiance avaient les foules en vos prières ! Vous ne pouviez sortir de votre vieux presbytère, de votre pauvre église sans être entouré d'âmes suppliantes qui s'adressaient à vous, comme du temps de sa vie mortelle elles se seraient adressées à Jésus lui-même. Et vous, bon saint, par vos paroles pleines d'amour de Dieu, vous excitiez leur espérance.
Vous qui avez toujours compté si entièrement sur le coeur de Dieu, obtenez-moi une confiance profonde, filiale, en son adorable Providence. Que l'espérance des biens célestes emplisse mon coeur de courage et m'aide à pratiquer toujours les divins commandements. Le reste comme au premier jour.

Troisième jour
Saint Jean-Marie Baptiste Vianney, de quelle charité vous avez fait preuve, envers Dieu comme envers le prochain. Vous ne pouviez prêcher sur l'amour de Dieu sans verser des larmes brûlantes, et, dans vos dernières années, il semblait que vous ne pouviez plus parler d'autre chose ni vivre pour autre chose. Quant au prochain, pour le consoler, l'absoudre, le sanctifier, vous vous êtes sacrifié jusqu'à l'extrême limite de vos forces.
Que votre charité m'inspire un plus grand amour de Dieu, amour qui s'exprimera par des actes plus encore que par des paroles. Donnez mois d'aimer mon prochain chrétiennement et généreusement. Le reste comme au premier jour.

Quatrième jour
Saint Curé d'Ars, qui avez été si intraitable envers le péché, mais si accueillant, si compatissant pour le pécheur, je viens à vous comme si vous viviez encore, comme si vous pouviez m'entendre agenouillé à vos pieds. Penché vers moi, vous écoutez la confidence repentante, de mes faiblesses et de mes misères.
Prêtre du Seigneur, confesseur infatigable, obtenez-moi l'horreur du péché. Vous voulez qu'on évite d'abord les occasions. Je veux prendre, sur votre conseil, la réso­lution de rompre avec des habitudes répréhensibles et des occasions périlleuses. Aidez-moi aujourd'hui à examiner ma conscience. Le reste comme au premier jour.

Cinquième jour
Saint Curé d'Ars, vous saviez quelle importance tient dans la vie chrétienne une confession bien faite. C'est pour en procurer les heureux fruits à des millions d'âmes que vous avez consenties certains jours à demeurer quinze à seize heures comme emprisonné, dans un confessionnal inconfortable.
Je le sens, si je prends l'excellente habitude de la confession fréquente, si je m'y prépare bien, si j'ai toujours un repentir suffisant de mes fautes, non seulement ma persévérance finale, mais la sanctification de mon âme est assurée. Demandez pour moi cette grâce. Le reste comme au premier jour.

Sixième jour
Saint Curé d'Ars, dont le grand et souvent l'unique réconfort en ce bas monde, fut la Présence réelle de Jésus au tabernacle, votre grande joie n'a-t-elle pas été de dis­tribuer l'Eucharistie aux pèlerins qui vous visitaient? Vous repoussiez de la Sainte Table les âmes qui refusaient de se corriger, mais aux âmes de bonne volonté vous ouvriez toutes grandes les portes du festin eucharistique.
Vous qui, chaque jour à la messe, avez communié avec ardeur, donnez-moi quelque chose de votre ferveur. Avec l'exemption de tout péché grave, obtenez-moi le désir sincère de profiter de la communion, cette visite divine qui embaumait votre coeur. Le reste comme au premier jour.

Septième jour
Saint Curé d'Ars, elles sont demeurées célèbres les attaques de grappin dont vous avez eu à souffrir. Pour vous rompre de fatigue et vous faire abandonner votre tâche sublime de convertisseur, le démon est venu troubler pendant de longues années, le si court repos de vos nuits. Vous l'avez vaincu par la mortification et la prière. Puissant protecteur, vous savez que le tentateur me désire du mal, et qu'il en veut à mon âme baptisée et croyante. II voudrait me faire tomber dans le péché pour me dégoûter de la vertu et des Sacrements. Mais, bon saint d'Ars, vous écarterez de moi les traits de l'ennemi. Le reste comme au premier jour.

Huitième jour
Saint Curé d'Ars, un témoin de votre vie a fait de vous cet éloge magnifique : "On l'aurait pris pour un ange dans un corps de mortel", tellement vous l'aviez édifié par la modestie et l'exquise pureté qui rayonnaient de toute votre personne. Avec quel charme et quel enthousiasme vous avez prêché aux autres ces belles vertus, dont le parfum, disiez-vous, "ressemble à celui de la vigne en fleurs".
Je vous en prie, joignez vos instances à celle de Marie immaculée et de saint Philomène afin que je garde toujours, comme Dieu me le demande, la pureté de mon coeur. Vous qui avez dirigé tant d'âmes vers les sommets de la vertu, défendez-moi dans les tentations et obtenez-moi la force de les vaincre toujours. Le reste comme au premier jour.

Neuvième jour
Saint Curé d'Ars, vos restes précieux reposent aujourd'hui dans un reliquaire magnifique, don des prêtres en France. Et cette gloire terrestre n'est qu'une bien pâle image de la gloire ineffable dont vous jouissez près de Dieu. Pendant que vous étiez sur la terre, en vos heures d'accablement, vous aviez coutume de redire: "On se reposera dans l'autre vie! "C'est fait, vous êtes dans la paix éternelle, dans l'éternel bonheur.
Ah ! Combien je désire vous y suivre un jour. D'ici là, je vous entends me dire : "il faut travailler et lutter tant qu'on est en ce monde.
Apprenez-moi donc à travailler au salut de mon âme, à répandre le bon conseil et le bon exemple, à faire le bien autour de moi, afin que j'aie part, avec vous, au bonheur des élus. Le reste comme au premier jour.

separ meditation

Autre proposition de neuvaine

 

Dans ce texe on peut prier pour les prêtres en général en gardant le terme "le prêtre",  ou alors pour un prêtre en paticulier,  voir plusieurs prêtres,  en remplacant le terme "prêtre" par le nom "Père......... "

Prière de la Neuvaine

Ô Saint Prêtre d'Ars, Saint Jean-Marie Vianney, tu aimas Dieu et Le servis fidèlement comme Son Prêtre.

Maintenant, tu vois la Face de Dieu au Ciel. Tu ne désespéras jamais mais tu persévéras dans ta Foi jusqu'à ta mort. Rappelle-toi maintenant les dangers, les craintes et les angoisses qui entourent "le prêtre"  et intercède pour lui dans ses besoins et ses troubles, console-le spécialement dans ses moments les plus difficiles, accorde-lui la sérénité au cœur de la crise, et protège-le du mal. Ô Saint Jean-Marie Vianney, j'ai confiance en ton intercession. Prie pour "le prêtre" de façon particulière pendant cette neuvaine.

Premier jour

Saint Jean-Marie Vianney, qui accepta la Croix. Ô Saint Prêtre d'Ars, comme jeune séminariste, tu rencontras de nombreux obstacles sur le chemin de la Prêtrise, mais tu réalisas que souffrir signifiait souffrir avec le Christ au Calvaire, et ainsi, si suivre notre Seigneur voulait dire prendre Sa Croix, tu l'embrassas avec amour. Ta devise dans la vie devint aimer en souffrant et souffrir afin d'aimer. Tu ne te décourageas pas, mais ta grande Foi t'unit plus près de Jésus chaque jour de ta vie. Ô grand Saint Jean-Marie Vianney, tu sais ce qui est nécessaire pour le salut du Prêtre : une Foi ferme capable d'accepter la Volonté de Dieu en toutes choses. Pour servir le Christ, lui aussi doit prendre sa croix et Le suivre. Par nos prières, obtiens pour lui un cœur plein de courage et de force. Obtiens pour "le prêtre" ce même courage et cette même force pour suivre Jésus de tout son cœur, même si cela signifie Le suivre au Calvaire. Intercède pour lui auprès du Seigneur pour qu'il puisse faire la Volonté de Dieu, obéir à Ses Commandements, et aimer avec loyauté l'Église, l'Épouse du Christ.

Réciter la Prière de la Neuvaine.

Deuxième jour

Saint Jean-Marie Vianney, plein de Zèle pour les Âmes . Ô Saint Prêtre d'Ars, tu enseignas aux hommes de prier tous les jours : « Ô mon Dieu, viens à moi, afin de pouvoir demeurer en moi et moi en Toi. » Ta vie fut l'exemple vivant de cette prière. La Divine vie de Grâce habita en toi. Ton zèle pour le salut des âmes se manifesta par ton total abandon à Dieu, ce qui s'exprima dans ton service désintéressé envers les autres. Tu donnas de toi-même sans réserve dans le confessionnal, à l'autel, en classe, en fait, dans chaque action que tu accomplis. Ô grand Saint Jean-Marie Vianney, obtiens pour "le prêtre" qu'il réalise que Dieu demeure aussi en lui quand il est exempt de péché. Rappelle-lui que le salut de son âme est l'accomplissement de son existence. Éveille en lui le sentiment du don de soi pour le salut des âmes. Obtiens pour "le prêtre", par ton intercession, le même zèle pour les âmes que fut le tien. Puisse-t-il voir que Dieu demeure en lui et dans ses semblables. Obtiens pour lui de notre Seigneur la Grâce de conduire tous les hommes vers le salut. Que ta prière soit la sienne : « si tu aimes vraiment Dieu, tu vas ardemment désirer Le voir aimé de tout le monde. »

Réciter la Prière de la Neuvaine.

Troisième jour

Saint Jean-Marie Vianney, Adorateur du très Saint Sacrement. Ô Saint Prêtre d'Ars, tu avais un amour tellement immense pour le Christ dans le très Saint Sacrement que tu priais pendant des heures en Sa Présence. Tu disais que « quand notre Seigneur les voit venir avec ardeur pour Le visiter dans le très Saint Sacrement, Il leur sourit. Ils viennent avec cette simplicité qui Lui plaît tant. » Ô Saint de l'Eucharistie, puisse ton exemple embraser"le prêtre" d'un amour plus profond pour Jésus dans le très Saint Sacrement. Par tes prières, ne le laisse jamais douter de la Présence Réelle du Christ, mais obtiens pour lui une Foi ferme enracinée dans l'Eucharistie. Aide-le à ne pas avoir peur de défendre ou de prêcher la Présence Réelle du Christ dans le très Saint Sacrement. Obtiens pour lui la Grâce d'approcher notre Seigneur avec simplicité de cœur quand il dépose les pensées les plus secrètes de son âme aux pieds du Sacré-Cœur de Jésus. Garde"le prêtre" sous ta perpétuelle protection, afin qu'il puisse être soutenu par ton exemple et ton assistance et soit fidèlement dévoué au Christ dans le très Saint Sacrement. Puisse sa vie refléter la conviction de la Présence constante de notre Seigneur avec nous. Ô Saint Jean-Marie Vianney, par la puissance de ton intercession, donne-nous des Prêtres dévoués au Saint Sacrement de l'Autel.

Réciter la Prière de la Neuvaine.

Quatrième jour

Saint Jean-Marie Vianney, ardemment Dévoué à notre Sainte-Mère . Ô Saint Prêtre d'Ars, ta vie était consacrée à la Sainte Mère. Tu La priais sincèrement, en confiant ton Sacerdoce à Ses soins. Tu demandais à tous les fidèles de prier le Rosaire, la prière favorite de Marie, notre Mère. Tu résumais les raisons de ton grand amour pour Notre-Dame en disant : « Nous n'avons qu'à nous tourner vers la Sainte Mère pour être écoutés. Son Cœur est tout Amour. » Ô grand Jean-Marie Vianney, je te demande de tout mon cœur, par les mérites de Jésus et l'intercession de Marie, la Vierge Mère, de modeler la vie du "prêtre" sur notre Mère Céleste, pleine d'amour pour Dieu et son prochain. Obtiens pour lui un amour plus profond pour Notre-Dame et une confiance filiale en Elle. Elle est la personne vers laquelle il peut se tourner dans les périodes de détresse, quand il se sentira seul ou troublé, ou en cas de tentation. Inspire au "prêtre" de consacrer sa vie à sa Mère des Cieux. Puisse-t-il connaître la Puissante Protection du Manteau de Marie tous les jours de sa vie.

Réciter la Prière de la Neuvaine.

Cinquième jour

Saint Jean-Marie Vianney, plein d'Amour pour les pécheurs. Ô Saint Prêtre d'Ars, tu passas de longues heures chaque jour dans le confessionnal. Les gens venaient à toi pour le pardon de leurs péchés depuis des endroits très reculés. Bien que tu méprisasses le péché, tu recevais toujours le pécheur avec beaucoup d'amour et de pardon. Ô Saint Confesseur du Seigneur, Saint Jean-Marie Vianney, éveille dans "le prêtre". le sentiment de son état de pécheur sous le regard de Dieu. Par ton exemple Sacerdotal, accorde-lui l'amour de recevoir le Sacrement de Pénitence. Obtiens-lui de comprendre que c'est en confessant ses péchés que la Miséricorde de Dieu est répandue sur lui et qu'il se rapproche ainsi du Christ. Obtiens pour lui une haine profonde du péché et la Grâce de résister à la tentation. Enseigne-lui la valeur de la confession fréquente, où il rencontre Jésus, notre Sauveur, la Source de toute Miséricorde et de consolation. Contrits et pardonnés, puissent tous ceux avec lesquels il entre en contact agir avec cette même miséricorde. Prie pour que "le prêtre" aime toujours le Sacrement de Pénitence. Prie pour qu'il puisse appeler les pécheurs au repentir par son bon exemple et qu'il vive complètement au service de notre Seigneur.

Réciter la Prière de la Neuvaine.

Sixième jour

Saint Jean-Marie Vianney, Modèle de Pureté

Ô Saint Prêtre d'Ars, ta vie fut un modèle de pureté. Ta vie de chasteté fut une source d'édification pour tous. Tu disais que quand une âme est pure, toute la Cour Céleste la regarde avec une grande joie. Aujourd'hui, nous ressentons un grand mépris pour la vertu de pureté, elle est tournée en ridicule par les normes du monde. Ô grand Saint Jean-Marie Vianney, plus que jamais, nous avons besoin de tes prières et de ton aide afin d'éviter les péchés d'impureté. Je te demande d'aider "le prêtre" à rester pur d'esprit et de corps et à donner le bon exemple dans son discours, sa conduite et sa Foi. Obtiens-lui la force nécessaire pour combattre les tentations contre la vertu de pureté, qui pourraient le conduire loin de Dieu. Unis tes prières à celles de Marie Immaculée pour implorer de Dieu que "le prêtre" soit pur d'esprit et de cœur et préserve-le de ces péchés qui déplaisent tant à Dieu.

Réciter la Prière de la Neuvaine.

Septième jour

Saint Jean-Marie Vianney, Humble en toutes choses

Ô Saint Prêtre d'Ars, ta vie fut remplie d'humilité. Tu portas une vieille soutane. Tu pris des repas maigres. Tu réalisas que devant le Trône de Dieu, tu étais l'une de Ses créatures faites pour glorifier Dieu et Le louer en toutes choses. Tu disais que la « première vertu, c'est l'humilité, la seconde, l'humilité et la troisième l'humilité. » Tu conseillas aux gens de rester humbles, de rester simples et que plus nous sommes ainsi, plus nous ferons de bien. Ta simplicité d'âme et ton mode de vie épuré te conduit à te sanctifier. Ô humble Saint Jean-Marie Vianney, quand "le prêtre" oublie qu'il est totalement dépendant de Dieu en toutes choses, intercède pour lui auprès de Dieu Tout-Puissant, afin de lui permettre de voir que sans son Créateur, rien n'est possible et qu'il doit compter sur Dieu pour tout. Il est son Créateur, qui le maintient en vie à tout moment. Obtiens pour "le prêtre" la Grâce de l'humilité. Puisse sa vie être à l'exemple de ton humilité et de ta simplicité, une vie épurée, une vie totalement dépendante de Dieu.

Réciter la Prière de la Neuvaine.

Huitième jour

Saint Jean-Marie Vianney, épris de Pénitence et de Mortification

Ô Saint Prêtre d'Ars, tu menas une vie de détachement des plaisirs du monde. Tes repas consistaient en une pomme de terre bouillie chaque jour, tu dormais peu chaque nuit. Mais tu fis tout cela afin d'être à même de servir Dieu au mieux de tes capacités. Ta vie fut illustrée par le dicton : « Nous nous plaignons quand nous souffrons. Nous avons bien plus de raisons de nous plaindre quand nous ne souffrons pas, puisque rien ne nous fait autant ressembler à notre Seigneur que de porter Sa Croix. » Ô grand Saint Jean -Marie Vianney, en ces jours où nous sommes entourés de tant de confort et de plaisirs, il peut être si difficile pour nous de faire pénitence pour nos péchés et de vivre une vie de détachement. Je prends la résolution d'offrir des sacrifices aujourd'hui pour l'expiation des péchés "du prêtre" et des péchés de l'humanité tout entière. Assiste "le prêtre" dans l'acceptation de la croix que Dieu choisit de lui envoyer. Puisse-t-il embrasser la vie de sacrifice à laquelle les Prêtres sont appelés. Puisse-t-il offrir librement sa vie entière à Dieu ! Obtiens pour "le prêtre" la Grâce d'imiter la Vie du Christ en portant Sa Croix.

Réciter la Prière de la Neuvaine.

Neuvième jour

Saint Jean-Marie Vianney, Bon et Saint Prêtre

Ô Saint Prêtre d'Ars, tu vécus dans une époque de grand bouleversement, dans une période où les hommes tournaient le dos à Dieu. Ton évêque te parla d'une paroisse où il souhaitait t'envoyer, où il n'y avait point d'amour. Il t'affecta à Ars et dit que tu serais le Prêtre qui permettrait aux gens de connaître l'amour de Dieu. Non seulement tu attiras ces gens vers Dieu mais ta réputation de saint se répandit bientôt et de nombreuses personnes se convertirent à une vie de sainteté. Tu disais qu'un bon Prêtre ; un Prêtre, après le propre Cœur du Christ, est le plus grand trésor que Dieu puisse donner à une paroisse. Donne-nous de tels Prêtres ! Ô grand Saint Jean-Marie Vianney, une fois de plus, nous vivons des jours de bouleversement. Il y a beaucoup de mal dans le monde. Obtiens pour "le prêtre" la Grâce de persévérer dans sa Foi et de ne jamais désespérer. Puisse-t-il marcher avec le Seigneur et croire en Lui tous les jours de sa vie. Obtiens, par ton intercession Céleste, pour "le prêtre", la Grâce de modeler sa vie sur celle de Jésus Christ, pour que ses semblables connaissent l'amour de Dieu. Plus que jamais, les gens ont besoin de lui afin de pouvoir amener le monde au Christ. Prie pour le "Père......... " et pour tous les Prêtres, Ô grand Prêtre d'Ars.

Réciter la Prière de la Neuvaine

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2017-06-21