Saint Jean de Cologne et 19 compagnons

San giovanni da coloniaSaint Jean de Cologne
Prêtre o.p. et dix-huit religieux
« Martyrs de Gorcum »
(† 07 juillet 1572)

Jean est né à Cologne, en Allemagne, vers 1500. Prêtre o.p., il sera curé à la paroisse de Hoornaar, en Hollande, pendant la persécution calviniste.

À compter de 1572 le calvinisme et le luthérianisme se répandent en Europe. S'en suivit la querelle des deux doctrines au sujet de l'eucharistie et une conquête progressive des territoires par les Calvinistes. En juin 1572, ils mettent sous arrêt tous les prêtres catholiques dans le but de les contraindre à renier leur foi dans l'eucharistie ainsi que la primauté du pape.

Jean ayant appris ces arrestations, se déguisa dans le but de rendre visite à ces prêtres afin de leur apporter l'eucharistie. Il leur donna la communion mais il fut repéré et arrêté.

Au même moment, une lettre du Prince d'Orange intima les Calvinistes de ne pas molester les prêtres et les religieux. Néanmoins, Lumney, le commandant des insurgés, ordonna de les pendre après leur avoir infligés de graves sévices et mutilations.

Le 9 juillet 1572, Jean et dix-huit prêtres et religieux, qui refusaient de rejeter le dogme de la présence réelle dans l'Eucharistie et la primauté du Pape, furent mis à mort par les Calvinistes à Brielle, sur la Meuse, dans l'île de Voovre (Hollande du Sud), la plupart venaient de la ville voisine de Gorcum.

Martyrologe Romain : À Brielle sur la Meuse dans les Pays-Bas, en 1572, la passion des saints martyrs Nicolas Pieck, prêtre, et ses compagnons: Jérôme de WeertThéodoric van der EernNicaise de HeezeWillehad du DanemarkGodefroid Coart de MelverenAntoine de HoornaertAntoine de Weert et François de Roye, prêtres franciscains; Pierre van der Slagmolen d’Assche et Corneille de Wijk-bij-Dourstede, religieux franciscains; Jean Lenaerts, chanoine régulier de Saint-Augustin, Jean de Cologne, prêtre dominicain; Adrien de HilvarenbeckJacques Lacops, prêtres prémontrés; Léonard VechelNicolas PoppelGodefroid van Duynen,André Wouters, prêtres, dix franciscains et huit du clergé diocésain ou religieux de Gorcum.

Pour avoir défendu la doctrine catholique sur la présence du Christ dans l’Eucharistie et l’autorité de l’Église romaine, ils furent soumis par les calvinistes à toute sorte d’outrages et de tourments, enfin étranglés par pendaison, achevant ainsi leur combat.

 

 



Source principale : dominicains.ca/. (« Rév. x gpm »).

Ajouter un commentaire