Saint Abel de REIMS

abel-de-reims.jpg

Archevêque de Reims, VIII siècle

 

Saint Abel, archevêque de Reims, fleurissait au milieu du VIII siècle, et il jouissait d'une si grande considération parmi ses collègues dans l'épiscopat, qu'au concile de Soissons, tenu en 714 et présidé par saint Boniface, archevêque de Mayence, on lui conféra une juridiction extraordinaire sur une partie de la France, avec pouvoir de juger les causes entre les évêque, leur clergé et leurs diocésains, de rétablir la discipline dans les monastères d'hommes el de femmes, de faire restituer à ces établissements ainsi qu'aux églises les biens aliénés, et d'empêcher les abbés d'aller en personne à la guerre.

Abel ne négligea rien pour répondre à la confiance du concile, et, pour récompenser son zèle, saint Boniface lui fit obtenir le pallium. Le saint archevêque de Reims éprouva de grandes difficultés dans son diocèse divisé, par des factions puissantes. Les seigneurs qui avaient usurpé les biens de son église lui opposèrent un certain Milon, qui s'empara par violence de son siège, pendant qu'il exécutait au dehors la mission dont le concile l'avait chargé, et, á son retour, voyant sa juridiction entravée par la force, il se retira au monastère de Loches où il vécut en simple, religieux jusqu'à sa mort.

Il est honoré dans le Hainaut, principalement à Binche où son corps fut transporté et son nom se trouve dans plusieurs martyrologes

http://nouvl.evangelisation.free.fr/abel_de_reims.htm

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2014-02-05