Bse Dorothée de Montau

Religieuse bénédictine, Bienheureuse  1347-1394

 dorothee-de-mantau-45-01.jpg

 La bienheureuse Dorothée naquit le 6 février 1347 à Montau, en Prusse (aujourd'hui en Pologne) sur la Vistule. Dès sa jeunesse, elle se mortifiait. Elle se maria à seize ans avec Adalbert, armurier de son état et plus âgé que la jeune femme.

Le ménage vivait fort chrétiennement, malgré les accès de colère passagers d'Adalbert. Ils s'installèrent à Dantzig, grand port de commerce de la Hanse. Dorothée donna naissance à neuf enfants. Seulement une fille atteint l'âge adulte. Elle devint bénédictine et sa mère lui dédia un traité de spiritualité.

A 31 ans, Dorothée connut ses premières extases, un état d'amour languissant pour son Seigneur. Son mari la désapprouva au début, puis ils décidèrent de faire des pèlerinages. Lors d'un pèlerinage à Rome — cette fois-ci sans Adalbert — celui-ci mourut. C'était en 1390.

Profondément émue, Dorothée se rendit à Marienwerder, où elle rencontra celui qui allait devenir son directeur spirituel : Jean de Marienwerder (1343 à 1417). Il avait été théologien à Prague et faisait partie de l'Ordre Teutonique. Sage et avisé, il commença à prendre note des visions de Dorothée et de son enseignement.

A partir de 1393, Dorothée décida de vivre en recluse dans une cellule attenante à la cathédrale. Elle communiait tous les matins, ce qui à l'époque était exceptionnel. Elle édifia de nombreux fidèles...

Elle s'inspirait aussi de sainte Brigitte, dont les reliques avaient voyagé à Dantzig, lorsque Dorothée y vivait. Elle se sentait proche de la spiritualité dominicaine.

Grâce à son confesseur, elle put éditer des traités spirituels et deux “vitae”. De nombreux écrits de Dorothée transcrivent ses visions, son amour de l'Eucharistie, son chemin de pénitence jusqu' à sa transformation dans le Saint-Esprit vers l'union mystique. Cette âme féminine et profondément aimante fait partie des grandes mystiques à redécouvrir !

Elle mourut à Marienweder le 25 juin 1394 et fut dès lors considérée comme l'une des patronnes de la Prusse.

SOURCE : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-20752669.html

 

http://nouvl.evangelisation.free.fr/dorothee_de_montau.htm

Ajouter un commentaire